La douzième mouture du logiciel de montage Vegas Pro sort avec une compatibilité étendue avec les autres solutions (Avid, Apple Final Cut, Panasonic P2). Le travail en équipe va pouvoir commencer !

Si Vegas Pro est un logiciel reconnu aux États-Unis, il est encore très discret en Europe au point que beaucoup de vidéastes professionnels ignorent son existence. Initialement développé par Sonic Foundry et racheté par Sony à partir de la version 5, Vegas Pro n'a pourtant rien à envier aux autres solutions. Ses fonctions d'édition sont souvent plus performantes que celles de Final Cut Pro. Mais encore faut-il l'avoir essayé pour le savoir d'autant que la profession reste solidement focalisée sur Avid et Apple.

La principale innovation de la version 12 est la possibilité d'exporter son projet Vegas (.veg) pour Avid Pro Tools 10 (.aaf), pour Apple Final Cut Pro 7 et Pro X (.xml), ou pour Adobe Premiere Pro CS6 (.prproj) et After Effects CS6. Inversement, Vegas Pro 12 peut importer des projets issus de ces plates-formes, à l'exception de Final Cut Pro X.

Cette ouverture massive vers les autres logiciels est une aubaine pour les utilisateurs de Vegas Pro qui vont pouvoir collaborer avec d'autres monteurs sur une même production. En outre, il est désormais possible d'importer de monter des clips depuis une carte Panasonic P2 avec l'Explorateur du périphérique de Vegas Pro et éditez les fichiers aux formats natifs DVCPRO 25/50/100 et AVC-Intra 50/100 MXF. Auparavant, l'installation d'un plug-in (payant) était nécessaire pour monter des médias P2 dans Vegas.

Sony Vegas Pro 12 interface
L'interface de Vegas Pro 12

L'interface a aussi été améliorée pour le montage des clips. La barre temporelle peut être temporairement fractionnée en deux « rouleaux A et B » au niveau du point d'édition, avec les clips adjacents apparaissant dans un affichage de moniteur à « deux images actives ». La séquence peut être découpée pendant la lecture en cours, créant ainsi une expérience de montage précise et interactive.

Pour l'étalonnage, une correspondance des couleurs entre deux clips est désormais disponible dans l'espace de couleur L*a*b*. Ce module externe de concordance des couleurs donne la possibilité de faire correspondre les caractéristiques de couleurs d'un clip à un autre.

Au niveau de la création des masques, des formes rectangle/carré et ovale/cercle sont proposés pour faciliter le masquage des parties de médias en dessinant la forme désirée sur les zones appropriées. De plus, il est possible de masquer un effet plutôt que l'image elle-même. Cela permet de flouter ou pixeliser rapidement une zone d'un clip vidéo pour masquer un logo, une plaque d'immatriculation ou le visage d'une personne (très utilisé en reportage à caméra cachée).

Enfin, un balisage des médias de projets est possible pour classer rapidement des clips ou des zones de clips avec des repères de médias personnalisables. Une fois que chaque clip est balisé, il est automatiquement classé dans les sous-dossiers de médias nommés de façon appropriée. « Recherche rapide » permet de filtrer instantanément les médias selon un champ de texte unique tandis que la boîte de dialogue « Rechercher des médias » facilite les recherches plus complexes et crée des sous-dossiers intelligents qui se mettent à jour lorsqu'un nouveau média est ajouté au projet.

Sony Vegas Pro 12 est disponible au prix de 480 € HT (en téléchargement), et 540 € HT (produit emballé). Il est uniquement compatible pour Windows Vista et 7 (32 bit et 64 bit). Comme d'habitude, une version d'essai gratuite (30 jours) est disponible en téléchargement pour découvrir le logiciel et vérifier que tout fonctionne sur votre ordinateur.


Lire également :
> Test de Sony Vegas Pro 10
Source : Sony Europe
Contact Charte de la vie privée