Fruit du partenariat avec Panasonic (la marque nippone utilise des objectifs sur certains de ses produits, dont les formules optiques sont griffées par la marque allemande), Leica présente aujourd'hui le V-Lux 20, un TZ10 "relooké" aux couleurs noir et sang de la firme. Loin d'un coup d'essai, le partenariat a déjà donné naissance à plusieurs modèles comme le D-Lux 4 (identique au LX3 de Panasonic) ou l'immaculé C-Lux 3 (Panasonic FX37).

Leica V-Lux 20

Le Leica V-Lux 20 présente donc les mêmes caractéristiques techniques que le Panasonic TZ10 (testé) et vous retrouverez sous les traits du compact allemand le même généreux zoom 12x (25-300 mm), le même système de stabilisation optique, le même écran LCD de 7,6 cm (460 000 points), le même GPS intégré, le même mode vidéo 720 pixels avec son stéréo, les mêmes nouveaux modes à priorité (A,S) et naturellement, le même mode de reconnaissance automatique des scènes. Seul le mode vidéo se différencie avec un enregistrement MJPeg alors que le TZ10 utiliser un codec plus récent : AVCHD Lite.

Bien entendu, le Leica V-Lux 20 devrait logiquement souffrir des mêmes défauts que son jumeau à savoir un GPS encore trop lent pour s'allumer et une gestion du bruit électronique perfectible dans les hautes sensibilités.

Point de dissonance, le Leica V-Lux 20 est livré Adobe Photoshop Element 8 (là aussi un partenariat, puisque le M9 est également livré avec un logiciel Adobe : Lightroom), plus performant que le logiciel développé spécifiquement pour Panasonic et livré avec le TZ10.

Prix : Macaron Leica oblige, le V-Lux 20 est vendu 549 euros, soit presque 170 euros de plus que son ménechme chez Panasonic actuellement sur le marché...

Lire également :
> Test du Panasonic TZ10

Source : Leica


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation