''Qualité et performance d'affichage exceptionelles'', c'est ce que promet le dernier Nec MultiSync 24WMGX3. Il coûte le triple d'un 24 pouces classique, il se pose au niveau des écrans Apple, Dell et LaCie. Est-ce un écran ''pro'' pour autant ?

Pas pour Nec en tout cas. Eux le présentent comme un produit Lifestyle et jeux, alors que bien peu de gamers auront les moyens (et l'envie) de s'offrir un tel moniteur.

Sous cette esthétique plutôt réussie se cache en fait une dalle de type MVA. Comprenez : pas d'angle mort, des angles de vision homogènes un peu plus courts que ceux d'un écran IPS (ex : Apple Cinema LED 24''), un noir plus profond que sur les IPS mais moins tout de même que sur les LCD de type PVA (ex : Dell 2408WFP).


Un noir ''moins noir'' que sur un écran comme le Dell n'est pas forcément un souci : certains graphistes seraient perturbés, nous ont rapporté des constructeurs, par celui atteint sur les écrans PVA. Le contraste est trop marqué, le noir trop profond. certains professionnels de l'image auraient l'impression de perdre des détails dans les zones sombres (en principe, une bonne calibration devrait pourtant bien y remédier, le gamma devrait ainsi être corrigé), mais surtout l'image diffère trop du rendu CRT auxquels ils étaient habitués. Opter pour un écran IPS n'est pas un bon remède : autant les PVA sont peut-être trop contrastés, autant les IPS mériteraient de l'être un peu plus. Les dalles MVA apparaissent alors comme un bon compromis.

Maintenant, le prix de ce moniteur paraît tout de même surdimensionné. Pour ce tarif, un LaCie 324 offre des entrées/sorties plus riches, une puce Faroudja utile tant pour améliorer ses films que pour simuler un rendu téléviseur pour les adeptes de montage vidéo pro, un gamut au choix standard ou étendu...
PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
LCD : tout ce qui est cher est ''pro'' ?



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation