C'est la nouvelle coqueluche du web : Konost, une start-up américaine, promet de commercialiser un boîtier télémétrique numérique et plein format d'ici 2016 !

Konost vu de face
Konost : un design épuré qui n'est pas sans rappeler un certain Leica T.

Le Konost FF rappelle un peu les Leica dont il reprend la monture M (et donc les optiques), à ceci près qu'au lieu d'utiliser un jeu de miroirs et de prismes en guise de mécanisme télémétrique optique, il utilise un second capteur d'image (à gauche de l'objectif quand on regarde l'appareil de face) dont l'image est projetée dans le viseur principal, sans doute à la façon Fujifilm.

Un exemple de mise au point réalisée par le futur Konost.

Pour mémoire, chez Fujifilm, les informations sont projetées dans le viseur principal à l'aide d'un écran LCD et d'un prisme semi-réfléchissant.

Fujifilm visée optique/ électronique
Visée optique / électronique dans les Fujifilm X100T.

Pour le reste, on manque encore d'informations. Le boîtier 35 mm est en cours de développement, mais on sait qu'il utilisera un capteur 24x36 mm de 20 Mpx en provenance de chez CMOSIS. Le CMV20000 offre des photosites de 6,4 µm² et une dynamique standard de 11 EV (66 dB) extensible à 15 EV (90 dB). 

Konost vue de dos
Un viseur, un écran, deux touches : c'est pour le moins dépouillé.

Au dos du Konost, on aura droit à un LCD de 4" (10,2 cm). Assez peu d'automatismes seront au menu. On déclenchera à 1/4000 s au mieux ; la sensibilité est prévue pour opérer de 100 à 6 400 ISO, mais ceci n'est pas encore définitif.
Konost

Mais le plus intéressant, lorsque l'on consulte le tableau des caractéristiques techniques, c'est qu'on y apprend que la société n'a pas un, mais trois boîtiers en préparation. Chacun aura un capteur de taille différente : un 35 mm pour le "Konost FF", un APS-C pour le "Konost AP" et enfin un capteur 1 pouce pour le "Junior". Ce dernier boîtier, en plastique (et non en aluminium comme les deux autres Konost), sera accompagné d'un 35 mm f/2 fixe.

Le Konost est donc un projet intéressant qu'il convient de conserver dans la liste des choses "à suivre", en espérant que la société parvienne à sortir le boîtier comme convenu. Reste bien sûr une autre inconnue de taille : le prix. Tout reste possible et l'arrivée d'un nouvel acteur ne peut être accueillie que positivement !

> Le site de Konost


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation