Ironie du sort, c'est alors que le CP+ bat son plein en terre nipponne, que l'ancien géant américain de la photographie Kodak annonce son retrait de la prise de vue pour se recentrer sur le photo finishing et d'autres activités plus rentables.

Dernier appareil Kodak testé sur Les Numériques
Kodak EasyShare Sport C123, le dernier appareil photo Kodak testé sur Les Numériques.

En pleine restructuration depuis déjà quelques mois et en faillite depuis la mi-janvier, Kodak annonce officiellement son retrait du marché des appareils de prise de vue (appareils photo numériques, caméscopes de poche et cadres photo numériques) au cours du premier semestre de l'année 2012.

Une annonce qui vient clore la longue histoire numérique de Kodak. Celle-ci a débuté en 1975 avec le tout premier appareil photo numérique mis au point pas Steve Sasson sur une base de CCD qui sera breveté en 1978. Précurseur dans de nombreux domaines de la prise de vue numérique, Kodak n'a pourtant pas réussi à utiliser cette avance technologique pour prendre l'avantage sur la concurrence. 

Kodak premier appareil photo numérique
Le tout premier appareil photo numérique est signé Kodak.

Kodak continuera d'honorer toutes les garanties des produits concernés et de fournir des services de support et d'assistance technique pour ses appareils photo, ses caméscopes de poche et ses cadres photo numériques.

La firme se concentrera sur des activités plus profitables comme les minilabs «dry» comme le système Apex, l'impression grand public, l'activité pile et batterie ainsi que les consommables en photo argentique (pellicule et papier).

Source : Kodak France
Contact Charte de la vie privée