Apple iPhone 6 capteur frontal

L'iPhone 6 apporte son lot de nouveautés dans sa partie photo et pour le coup, les ingénieurs d'Apple n'y sont pas allés avec le dos de la cuillère. En effet, si la définition reste bloquée à 8 Mpx, tout a été retravaillé et semble vraiment prometteur.

Primo, les 8 millions de pixels se répartissent désormais sur un capteur CMOS plus grand, ayant pour conséquence directe une augmentation de la taille des photosites à 1,5 µm. À titre de comparaison, un RX100 III avec son capteur 1 pouce et ses 20 Mpx offre un pitch de 2,4 µm. L'iPhone reste encore assez loin du confort du 1 pouce, mais cette augmentation de taille lui permettra logiquement de capter plus de lumière par rapport à l'ancienne génération. Combien ? Dur à dire. Mais Apple précise que le gain est aussi valable pour le capteur frontal qui, couplé à une optique ouvrant à f/2,2, permettrait de capter 81 % de lumière en plus et bénéficie désormais des mêmes fonctions d'ajustement d'exposition que la caméra arrière.

De plus, l'optique affiche une ouverture de f/2,2 et bénéficie d'une stabilisation optique sur l'iPhone 6 Plus, le petit modèle devant se contenter de la seule stabilisation numérique. Cette dernière utilise, en combinant le calcul du processeur A8, les détections de positionnement fournies par le gyroscope et la détection des mouvements assurée par le coprocesseur M8, qui renseignent l'optique quant à la compensation à apporter par déplacement de lentille. On notera que la stabilisation semble également profiter à la vidéo, Apple vantant la stabilisation cinématique de son iPhone 6. Il sera intéressant de comparer les résultats obtenus par la vidéo de l'iPhone 6 à celles produites par le récent Hyperlapse d'Instagram, utilisant les informations du gyroscope pour compenser les mouvements de l'appareil en temps réel. Il sera tout aussi intéressant de voir si la stabilisation optique de l'iPhone 6 couplée aux fonctions d'hyperlapse déboucheront sur des vidéos encore plus stables.

Enfin Apple utilise désormais un AF par corrélation de phase en plus de la détection de contraste. Ce qui permet au constructeur d'avancer que l'AF est deux fois plus rapide que sur les anciennes générations.

Tim Cook a également vanté les prouesses de la puce A8, notamment en termes de gestion des détails en basse lumière, et de bruit. En vidéo enfin, le gain semble appréciable. Si Apple n'offre pas encore la 4K, on a droit à du HDTV 1080 à 60p, et surtout à des ralentis diaboliques : du 720 p à 240 ips !
Si on a bien tout compris, non, on n'augmente pas la définition, en revanche, les photos seront bien meilleures, car le travail fait sur le capteur couplé au processeur va vous en mettre plein la vue.

Reste un écueil important : le prix. Le plus petit modèle est proposé à 709 € avec seulement 16 Go de mémoire. Quant au 6 Plus, il dépassera la barre symbolique des 1 000 € dans sa configuration la plus haut de gamme...

Apple iPhone 6 et iPhone 6 Plus

> La page d'Apple dédiée à l'iPhone 6
> Tous nos tests de smartphones

> Toute l'actualité photo de la photokina 2014
Source : Apple
PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
iPhone 6 : grosses améliorations pour la photo



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation