Rémi Ochlik

Deux nouvelles victimes de la répression syrienne : Rémi Ochlik et Marie Colvin. Le jeune photojournaliste a été tué, à l'âge de 28 ans, alors qu'il se trouvait dans le centre de presse de l'opposition, victime d'un bombardement délibéré de l'armée de Bachar al-Assad dans la ville syrienne rebelle, Homs.

Rémi Ochlik, décrit par ses confrères comme un jeune prodige du photojournalisme, couvrait les zones de conflits de Haïti, à la Syrie, en passant par la République Démocratique du Congo depuis 8 ans. Lauréat du World Press Photo 2012 pour son travail en Libye, exposé au festival VISA pour l'Image de Perpignan, ce jeune homme, curieux, mordu du Terrain, travaillant au 35 mm, avait fait de sa vie la nécessité d'être au cœur des évènements et d'en transmettre son regard.

Remi OchlikBattle of Libya © Rémi Ochlik IP3 Press

Rémi Ochlik© Rémi Ochlik IP3 Press

> Rémi Ochlik

PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
In Memoriam. La mort de Rémi Ochlik



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation