Pour clore notre mois noir & blanc, nous souhaitions faire un comparatif des rendus monochromes de différents capteurs. Si nous n'avons pas encore trouvé un EOS 350D "normal" pour comparer son rendu en mode monochrome et celui dont nous avons supprimé la matrice de Bayer, nous avons à la rédaction quelques boîtiers intéressants pour la prise de vue en noir & blanc.

Nous avons donc réalisé une série de portraits de Céline avec :
- un Leica M Monochrom Typ 246,
- un Sigma DP1 Quattro (mode monochrome);
- un Canon EOS 350D débayerisé.

Une gamme de boîtiers hétéroclite pour une plage tarifaire allant de  400 à plus de 6 000 € !

Afin d'obtenir un avis objectif, nous vous avons soumis (sans Exif) ces 3 portraits afin que vous puissiez voter pour votre préféré. Le résultat est à la fois surprenant et sans appel.

portrait Sigma DP1 quattroPortrait Leica M Monochromportrait canon 350d debayerise
De gauche à droite : Sigma DP1 Quattro, Leica M Monochrom et Canon EOS 350D débayerisé (DB).
Vous pouvez cliquer sur la vignette pour visualiser l'image en pleine définition.

Sondage portrait noir & blanc

58% des lecteurs préfèrent le rendu monochrome du boîtier C qui est... le Canon EOS 350D débayerisé !

Un boîtier à 80 € (comptez plus de 300 € de modification) prend donc l'ascendant sur un Leica M Monochrom (Typ 246) nettement plus onéreux. Avec presque 30 % de votants, le Sigma DP1 se positionne également devant le Leica. Difficile toutefois de tirer une généralité de ce cas particulier, d'autant que le portrait réalisé au Leica présente un peu de flare qui vient inévitablement modifier le jugement sur la photo.

En outre, il s'agit d'images "non travaillées" ; avec les logiciels actuels, il est possible d'obtenir des rendus vraiment différents des valeurs "suggérées" par le fabricant.

Nous avons également réalisé quelques tests en faisant grimper la sensibilité des différents boîtiers. L'EOS 350D avec son capteur "vieux" de 10 ans est sur le papier le moins bien loti. Qu'en est-il sur les pixels ?

Sensibilité

Pour ce test, nous allons comparer 3 sensibilités ISO : 100, 400 et 1 600 ISO. Une fois de plus, la comparaison est délicate puisque les boîtiers n'ont ni la même taille de capteur ni la même optique. On jugera donc les images dans une globalité. Notez que la valeur 100 ISO n'existe pas chez Leica, la sensibilité la plus basse étant 320 ISO. Pour faciliter la comparaison, les détails des images proviennent de clichés "normalisés" pour un tirage 40 x 60 cm en 180 dpi, soit une définition de 12 Mpx environ.

100 ISO (320 ISO Leica)

Le Leica M Monochrom (MM) propose une sensibilité minimale assez élevée par rapport aux autres modèles. Toutefois et sur les 3 clichés, le bruit est peu visible, même à 100 % sur écran. Ce qui est le plus visible, c'est la différence de définition du Canon EOS 350D face à ses deux concurrents. Il a fallu "tirer" un peu sur l'image pour atteindre l'équivalent des 12 Mpx pour la comparaison. La sensation de piqué est donc nettement moindre.


Canon 350D débayeriseSigma DP1 Quattro 100 ISOLeica M Monochrom 320 ISO
De gauche à droite : Canon 350D, Sigma DP1 Quattro et Leica MM.

400 ISO

Le passage à 400 ISO aurait pu être délicat pour l'ancêtre qu'est le Canon 350D. Il n'en est rien et le boîtier supporte facilement cette légère montée en sensibilité. Les deux autres boîtiers sont également assez à l'aise.


Canon EOS 350D DB 400 ISOSigma DP1 Quattro 400 ISOLeica M Monochrom 400 ISO

1 600 ISO

Nous poussons les 3 boîtiers un peu loin... Le bruit est nettement plus visible sur les 3 images. Toutefois, il faut bien avouer que le grain du 350D débayerisé est est assez sympathique, fin et peu structuré. C'est une belle surprise. Le Leica est également très à l'aise dans cet exercice avec un grain très fin, même à 100 % sur écran. Le Sigma DP1 Quattro présente une granulation plus visible qui vient brouiller les plus fins détails. Mais là encore et en noir et blanc, l'image est tout à fait acceptable.


Canon 350D débayerisé 1600 ISOSigma DP Quattro 1600 ISOLeica M Monochrom 1600 ISO

Nous ne conclurons pas sur cette comparaison de 3 boîtiers. Le rendu esthétique d'une image en noir & blanc est trop subjectif et nos références à l'argentique viennent brouiller notre jugement. En monochrome, le grain du bruit électronique n'est plus gênant. Pire, il pourrait manquer à certains cette granulation si "typique" des pellicules Tri-X 400 de Kodak par exemple. Notre héritage culturel nous rattrape trop rapidement !
PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
Image monochrome : 3 capteurs comparés



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation