L’exposition Herb Ritts - En pleine lumière qui se tient à la Maison Européenne de la Photographie jusqu’au 30 octobre propose un vaste panorama de l’œuvre du photographe américain, de la mode aux portraits de stars en passant par l’Afrique. Elle met en valeur les créations de ce photographe qui, durant toute sa carrière, aura fait preuve d’une recherche constante de progression nourrie par une grande culture et une approche simple.

Exposition Herb Ritts à la MEP (Paris)

Parmi la centaine de tirages qui a pris place début septembre au troisième étage de la Maison Européenne de la Photographie à Paris, sans doute reconnaîtrez-vous certaines images qui ont fait le succès d’Herb Ritts lorsque, dans les années 1980 et 90, il photographiait les plus grandes stars d’Hollywood et les plus beaux mannequins du monde. Mais sans doute découvrirez-vous également quelques images moins connues mais non moins spectaculaires, témoignant du talent de ce photographe qui maniait la lumière avec précision et douceur.

Les images d’Herb Ritts sont un miracle de légèreté et d’harmonie, la représentation d’un équilibre rare, impossible à tenir, mais qui s’imprime pour toujours sur le papier photo et passe par le dosage attentif des éléments naturels, l’exaltation du corps, l’évidence de la lumière sur les visages.  Alessandra Mauro, commissaire de l’exposition.

Herb Ritts
Stephanie, Cindy, Christy, Tatjana, Naomi, Hollywood 1989. © Herb Ritts Foundation

Né dans le sud de la Californie en 1952, Herb Ritts est venu à la photographie par hasard, lorsqu’un appareil lui est littéralement "tombé sous la main" et qu’il a commencé à photographier ses amis, dira-t-il dans une interview accordée à la revue The Bardian. De ces premières images, réalisées en 1978, on en voit notamment une dans l’exposition : l’ami en question n’est autre que Richard Gere et la photo, réalisée alors qu’ils attendent dans un garage que leur véhicule soit réparé, sera publiée dans Vogue, Esquire et Mademoiselle, faisant le succès à la fois du photographe et de l’acteur.

De ses études d'histoire de l’art, Herb Ritts aura acquis une grande culture et une véritable fascination pour les auteurs qui l’ont précédé. S’inspirant de nombreux photographes, on trouve dans ces images les influences de Richard Avedon, Diane Arbus, Manuel Alvarez Bravo ou encore Peter Beard qui, pour certains, furent ses amis. De la Californie, il conserve une attirance particulière pour les grands espaces désertiques, la chaleur et la lumière intense. C’est aussi la raison pour laquelle il explique s'être senti si bien en Afrique et avoir réussi à s’y exprimer avec autant de facilité à travers son objectif.

 (…) j’arrivais à oublier que je me trouvais à l’autre bout du monde, dans un pays étranger, parce que ces éléments sont universels. Et je crois que c’est un aspect de mon travail : il est universel. Herb Ritts
Herb Ritts
Bill T. Jones, Los Angeles 1995. © Herb Ritts Foundation

L’exposition de la MEP se décompose en trois grandes parties : d’un côté, la mode et l'Afrique (à travers une petite quinzaine de photos) ; de l’autre, les portraits de stars : Stallone, Bowie, Nicholson ou Madonna, rencontrée sur le tournage de Recherche Susan désespérément. Elle racontera leur premier contact catastrophique : "J’ai terminé ce tournage en me jurant de ne plus jamais retravailler avec lui. Bref, j’ai vu les photos et, bien sûr, j’ai changé d’avis. Ça a été le début d’une collaboration professionnelle incroyablement longue et fructueuse, mais aussi la naissance d’une belle amitié."

Exposition Herb Ritts à la MEP (Paris)

Les tirages au gélatino-bromure ou au platine, tous d’époque, sont superbes et ne souffrent d’aucune trace du temps. Ils sont complétés dans une petite pièce d’un court montage vidéo d'extraits de clips réalisés par Herb Ritts pour Madonna, Janet Jackson ou Chris Isaak ; ils montrent combien, au-delà du medium, le talent de Ritts est surtout dans l’approche de la matière et des éléments naturels, avec une vision poétique, simple et naturelle. Parcourir l’exposition Herb Ritts – En pleine lumière, c’est se laisser aller à croire que la perfection existe et qu’elle est simple à atteindre.

Herb Ritts – En pleine lumière
Du 7 septembre au 30 octobre 2016
Maison Européenne de la Photographie
5/7 rue de Fourcy, 75004 Paris
> Toute l'actualité
> Suivez en direct l'actualité photo sur la page Facebook de Focus Numérique
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation