Des résultats en très forte baisse, une Hero4 Session trop petite et trop chère et des actions dont le cours s'effondre totalement : GoPro fait face à d'importantes difficultés qui l'ont conduit à annoncer le licenciement de 7 % de ses effectifs, soit un peu plus de 100 personnes.

GoPro Hero4 Silver

Une forte concurrence

Étanches, anti-choc, résistantes au froid et pourvues de multiples accessoires de fixation, les caméras d'action GoPro ont connu un succès planétaire tel que la marque est bien vite devenue un nom générique pour désigner toute une gamme de produits. Longtemps restée seule sur ce marché, la société californienne doit cependant affronter aujourd'hui une concurrence élevée, venant notamment de Sony et de ses Actioncam, de la Yi Camera du fabricant chinois Xiaomi ou plus récemment de Nikon avec sa KeyMission 360. Outre cette concurrence sur un marché qui n'a pas su s'élargir suffisamment pour toucher un large public familial, GoPro doit également essuyer un énorme flop avec le lancement de la Hero4 Session en juillet 2015. La toute petite caméra cubique de moins de 4 cm d'arête n'a en effet pas séduit le public, sans doute en raison de son prix, annoncé initialement à 430 €, et qui n'a fait que décroître depuis pour tomber en dessous de 200 € en décembre dernier. Ajoutez à cela un fort taux d'équipement et le fait que ces petites caméras, résistantes à presque tout, résistent également très bien dans le temps, impliquant un très faible taux de renouvellement.

GoPro Hero4 Session

Une chute vertigineuse

GoPro vient donc d'annoncer des résultats bien en dessous des prévisions pour le 4e trimestre 2015 et voit le cours de ses actions s'effondrer avec une perte de 85 % entre le 10 août 2015 et le 25 janvier 2016. Pour rassurer les actionnaires, la société vient d'annoncer le licenciement de 7 % de ses effectifs, soit un peu plus de 100 personnes. Mais il y a peu de chance que cela suffise à redresser la barre. Pour survivre, GoPro doit être en mesure d'élargir son champ d'action — ce qu'elle a cherché à faire en s'associant avec Google pour le lancement de la plateforme 3D Odyssey ou bien en annonçant son entrée sur le marché des drones. Mais pour l'instant rien de très concluant et la société poursuit sa chute, qui pourrait même s'accélérer après le dépôt de plainte de Polaroid pour violation de brevet sur le design de la Cube ou plus récemment celui de Contour sur son système de viseur à distance.
GoPro, résistante à tout ? Pas certain...

GoPro Hero4 Silver
Photo : GoPro.

Lire aussi :
> Comparatif : GoPro Hero4 Black vs Sony FDR-X1000
> Toute l'actualité
> Suivez l'actualité en direct sur la page Facebook de Focus Numérique
Source : GoPro
PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
GoPro, la fin du succès ?



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation