Salgado Genesis
Aux confins du sud. Manchots à jugulaire sur un iceberg entre les ïles Zavodovski et Visokoi. Iles Sandwich du Sud. 2009
© Sebastiao Salgado/ Amazonas Images


Un ouvrage hors-norme, une exposition itinérante, à voir simultanément à Paris et à Lausanne cet automne, l'actualité du photographe brésilien, Sebastiao Salgado est dense ces derniers temps autour de son projet Genesis.

Né en 1944, économiste de formation, c'est à Paris en 1971 qu'il s'intéressera à la photographie. De 1974 et durant 20 ans, les agences photographiques telles que Sygma, Gamma et Magnum, le verront entrer dans leur sérail. En 1994, il fonde avec son épouse Lélia Wanick Salgado, l'agence de presse Amazonas Images vouée exclusivement à sa production photographique.

Salgado Genesis
Amazonie et Pantanal. Les femmes du village zo'é de Towari Ypy ont l'habitude de se teindre le corps avec un fruit rouge, l'urucum ou roucou (Bixa orellana), qui sert aussi à la cuisine. État de Pará, Brésil, 2009 © Sebastião Salgado / Amazonas Images

Depuis plus de 30 ans il capte l'essence même du monde, surtout ses tremblements, allant là où la répartition des richesses est absente. Avec Genesis, c'est un tournant dans son œuvre, car ici la nature n'est pas aux prises avec la violence, mais est photographiée en toute majesté et harmonie.
Ce projet débuté en 2004 avec son épouse, est d'une ampleur monumentale, tant dans le nombre d'images faites que dans la durée. Huit années, auront été nécessaires pour rendre hommage à notre chère planète. Huit ans pour une trentaine de voyages sous toutes les latitudes, des régions polaires, au désert, aux forêts équatoriales en passant par les océans.

Cette exploration met en lumière des régions, des communautés humaines, des animaux qui ont su échapper à la toute puissance de l'ère moderne, mettant le règne de la nature au cœur de leurs vies.
Ce travail photographique au long cours est le moyen pour Sebastiao Salgado de se/ nous questionner sur l'environnement et l'écologie. Il est conçu comme une recherche de la nature encore dans son état originel afin de faire comprendre la nécessité de protéger toute cette beauté. Montrer pour donner à réflechir, prendre conscience, une fois de plus.

Salgado Genesis exposition  la MEP ParisSalgado Genesis exposition à la MEP
Exposition Genesis à la Maison européenne de la photographie MEP, Paris © Renaud Labracherie

Son écriture visuelle est très identifiable avec l'usage constant et exclusif du noir & blanc ainsi que des contrastes très poussés. Associées à une approche documentaire environnementale, ses images à l'esthétique contrastée sont un outil puissant pour ce photographe engagé, écriture photographique qui sera autant célébrée que critiquée.

 Exposition à la MEP  

Si à Lausanne et à Paris, il est actuellement possible de voir les clichés exposés de Genesis, l'édition n'est pas en reste. L'éditeur Taschen publie ce projet sous divers formats : de l'édition grand public à 49€, aux éditions numérotées avec tirage argentique à 8 500 € et 3 000€.
Cet automne est sous le signe de Salgado !

Salgado Genesis
© Taschen


Maison Européenne de la photographie (MEP), Paris, France jusqu'au 5 janvier 2014
www.mep-fr.org

Musée de l'Elysée, Lausanne, Suisse jusqu'au 12 janvier 2014
www.elysee.ch

Sebastiao Salgado. Genesis

Lélia Wanick Salagdo
Editions Taschen
relié, 520 pages, 2013
9783836542616
49,99€

 

PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation