Fujifilm a donc lancé le X-T10, petit frère du X-T1... mais pas si petit que ça. Présenté comme un modèle plus compact et plus abordable, il a de sérieux arguments pour faire rougir son grand frère.

Le boitier X-T10 dans sa finition silver

Positionnement

À un prix de lancement de 699 €, le Fujifilm X-T10 se positionne 500 € en dessous de son grand frère à son lancement. Un positionnement tarifaire surprenant au vu de sa fiche technique.

X-T10 et X-T1 côte à côte


Un air de famille

D'apparence, les 2 boîtiers sont très proches : les deux finitions (noire, ou noir et argent) ont été conservées sur le X-T10 et la plupart des commandes sont restées aux mêmes endroits. Le châssis reste en magnésium.

Le plus gros changement sur la carrosserie extérieure du X-T10 est l'apparition du flash pop-up. La solution du flash d'appoint fourni avec le X-T1 était assez bancale, n'ayant ni la puissance d'un vrai flash cobra, ni la souplesse d'utilisation d'un flash intégré ; on ne peut que saluer cette évolution. Sous le capot, on ne retrouve pas tout à fait la même qualité de construction, puisque le X-T10 n'est pas un boîtier "tout temps", contrairement au X-T1 et ses 80 points d'étanchéité.

Si le cœur du X-10 est identique au X-T1 (même capteur, même processeur de traitement d'image), les fonctions annexes varient quelque peu. Le grossissement optique du viseur électronique passe de 0,77 à 0,64, ce qui devrait offrir un meilleur confort et faciliter la mise au point manuelle. L'autofocus évolue lui aussi, le nombre de collimateurs passant de 49 à 77 (le X-T1 disposera du même autofocus avec la version 4 de son firmware prévue en juin). Malgré une baisse de la résolution, l'écran dispose de 920 000 points, ce qui est tout de même généreux. La fonction vidéo permet d'atteindre la cadence d'image de 24 et 25 images par seconde, ce qui n'était pas possible sur le X-T1.

Fujifilm X-T10 écran inclinable
L'écran LCD du X-T10 est un peu plus petit que celui du X-T1 ; il est orientable, mais toujours pas tactile.

Première prise en main

Nous avons pu prendre en main rapidement le X-T10 hier et il faut bien avouer que l'appareil est encore très séduisant par son côté "vintage". Le boîtier est petit, léger et sa poignée, assez courte. Il prendra encore moins de place dans le sac photo.

Toutefois, cette compacité a parfois des revers,notamment avec des optiques "lourdes". Si le X-T10 se comporte très bien avec le très léger 16-50 mm, il en va tout autrement avec le nouveau 90 mm f/2 qui fait plus de 500 g. L'appareil devient alors difficile à tenir à une main et a tendance à glisser. On optera rapidement pour la petite poignée additionnelle (MHG-XT10 : 109 €) qui rend la préhension plus agréable.

Fujifilm X-T10 poignée

La petite poignée MHG-XT10 est compatible avec les attaches rapides de type Arca-Swiss : pratique pour ceux qui sont déjà équipés.

Nous avions quelques doutes sur le viseur électronique, au grossissement nettement inférieur à celui de son grand frère. La différence est certes flagrante, mais le viseur du X-T10 reste assez confortable.
Fujifilm X-T10 vue de dessus
Les principales évolutions ergonomiques se concentrent sur le dessus de l'appareil.

Enfin, nous avons essayé le nouveau système autofocus avec suivi latéral des sujets. Dans son principe, le nouveau module de mise au point fonctionne bien et le sujet sélectionné est suivi sur une bonne partie du cadre. Il manque cependant encore un peu de réactivité, a fortiori si on compare le X-T10 avec un Olympus E-M1. À noter toutefois : le modèle que nous avons pu "essayer" était de présérie ; il faudra attendre la version finale du boîtier pour donner un verdict.

Fujifilm X-T10 vue de dos

Contrairement au X-T1, le X-T10 ne dispose pas de poignée d'alimentation supplémentaire et n'est pas compatible avec les cartes SD les plus rapides répondant à la norme UHS-II.

Comparaison des caractéristiques

  X-T10 X-T1
Capteur 16,7 Mpx 16,7 Mpx
Taille du capteur 23,6 x 15,6 mm 23,6 x 15,6 mm
Filtre AA oui oui
Capteur stabilisé non non
     
Sensibilité 200-6 400 (en RAW)
extensible à 51 200 en JPEG
200-6 400 (en RAW)
extensible à 51 200 en JPEG
     
Mode AF détection de contraste
détection de phase
multi-zone
centrale
sélective
simple
continue
détection de visage
manuelle
détection de contraste
détection de phase
multi-zone
centrale
sélective
simple
continue
détection de visage
manuelle
Nombre de colimateur 77 49 (77 avec la mise à jour firmare 4.0)
     
Mesure d'expo 256 zones sur le capteur 256 zones sur le capteur
Compensation d'expo +/-3 EV +/-3 EV
     
Obturation max. 1/4000 s 1/4000 s
     
Rafale max 8 i/s 8 i/s
Nb max. JPEG en rafale NC 47
Nb max. RAW en rafale NC NC
     
Viseur OLED 2 360 000 points OLED 2 360 000 points
Grossissement 0,64x 0,77x
Couverture 100 % 100 %
     
Taille écran 3" / 7,6 cm 3" / 7,6 cm
Définition écran 920  000 points 1 040 000 points
Inclinable oui oui
Tactile Non Non
     
Wi-Fi Oui Oui
NFC Non Non
Bluetooth Non Non
GPS Non Non
Intervallomètre Oui Oui
USB 2.0 2.0
Prise micro Oui Oui
Sortie casque Non Non
Sortie HDMI Oui Oui
     
Flash intégré Oui Non
Flash d'appoint fourni Non Oui
Nombre Guide 8 8
Synchro flash 1/180 s 1/180 s
     
Format film H.264  .MOV HDTV 1080, 
HDTV 720
H.264 .MOV HDTV 1080,
HDTV 720
Résolution max 1920 x 1080 px 1920 x 1080 px
Cadence 60p/30p/25p/24p 60p/30p
     
Châssis du boitier Alliage de magnésium Alliage de magnésium
Boitier tout temps Non Oui
     
Autonomie 350 photos 350 photos
Poids (nu / batterie) 331 g / 381 g 390 g / 440 g

Sur le papier le X-T1 conserve quelques avantages par rapport au X-T10, mais ils sont ténus et spécifiques. Le X-T10 contentera pour sa part les utilisateurs à la recherche d'un bon compromis qualité/prix.

> Test du Fujifilm X-T1
> Tous les boîtiers testés
Source : Fujifilm France


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation