Après une refonte importante du logiciel lors du passage de la version 6 à la version 7 (voir notre prise en mains), DxO Labs met à jour régulièrement son logiciel de développement de fichiers bruts en intégrant ci et là des améliorations au niveau de l'interface et des nouveaux couples boîtiers / optiques. Avec la version 7.5, DxO Optics Pro passe (enfin) en 64 bits et supporte le récent Nikon D800 et ses 36,3 Mpx.

DxO Optics Pro 7.5 interface
L'ergonomie du logiciel reste globalement inchangée avec cette nouvelle version (Mac OS X).

Premiers pas

L'ouverture du logiciel surprend : elle est rapide !! Alors qu'il fallait patienter jusqu'à une dizaine de secondes avant de pouvoir commencer à traiter ses images sur les précédentes moutures, il ne faut quelques secondes à la version 7.5 pour être opérationnelle (Mac mini 8 Go / Core i7 / SSD). 

Direction un dossier contenant des images réalisées avec le Nikon D800. La visualisation des vignettes est plutôt lente et surtout bloque le logiciel... Le dossier est certes chargé (700 NEF, autant de JPeg et quelques vidéos), mais cette attente s'avère assez longue (plus de 30 secondes). Une fois les images chargées, l'application est rapide et le traitement des données accéléré. Avec Windows, il est possible d'accélérer davantage le processus en tirant parti de la puissance de calcul des GPU (carte graphique) avec OpenCL. Étonnamment, cette option n'est toujours pas disponible sur Mac OS X. Toutefois, l'application utilise pleinement les différents cœurs des processeurs (ici 4) pour le rendu des images (4 fichiers traités simultanément). Dommage qu'il ne soit pas possible de travailler réellement sur 2 écrans (interface et visualisation des vignettes d'un côté et traitement des images sur l'autre écran). 

Qualité des images D800



On notera au passage la bonne tenue de DxO Optics Pro 7.5 dans sa gestion des NEF du D800, particulièrement dans le débruitage. Les NEF faits à 6400 ISO en studio, très bruités d'origine, deviennent parfaitement exploitables, bien débruités et conservant un excellent niveau de détail et de texture.

Nikon D800 comparaison JPeg / DxO Optics Pro 7.5 25600 ISO

Toutefois, DxO ne corrige pas tous les défauts et le rendu des couleurs, dans les rouges notamment, n'est pas de plus précis. Sur cette image délicate (vous pouvez télécharger le JPeg et le Nef), le traitement du bruit est excellent, mais il reste quelques résidus dans les zones les plus sombres, notamment en bordure.

Nikon D800 comparaison JPeg / DxO Optics Pro 7.5 25600 ISO

La rapidité, un point mis en avant par DxO, est effectivement au rendez-vous. Mais rien de bien marqué par rapport à la version précédente (7.2). Le même test de traitement de 30 NEF est fait dans le même temps sur les deux versions (autour des 80 secondes) avec OpenCL activé. OpenCL qui, encore une fois, permet de considérablement accélérer les traitements. C'est le constat que nous avions fait avec la 7.2... rien d'inchangé dans la 7.5.



Au final la version 7.5 est une évolution logique de la 7.2. Bienvenue sur le plan technique avec le fonctionnement en 64 bit natif. Véloce et aux traitements bien vus (et de bonne qualité), cette version brillera surtout aux yeux des Nikonistes par l'adoption des nouveaux modules de leur boîtier fétiche.

Une version d'essai complète de DxO Optics Pro v7.5, valable un mois, est disponible sur le site de DxO Labs (http://www.dxo.com/fr/photo/free_trial_version). Vous pouvez également télécharger les fichiers bruts du D800 pour apprécier les améliorations apportées par DxO Optics Pro.

Disponibilité et tarifs

Les éditions Standard et Elite de DxO Optics Pro pour Mac et Windows sont disponibles sur la boutique en ligne de DxO Labs (www.dxo.com) et chez les revendeurs photo, avec une remise exceptionnelle de lancement jusqu'au 30 juin 2012 :

· DxO Optics Pro 7 Edition Standard : 99 € au lieu de 149 €
· DxO Optics Pro 7 Edition Elite : 199 € au lieu de 299 €

Lire également :
> DxO Optics Pro 7 : prise en mains
> Test Nikon D800
Source : DxO Labs


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation