DxOMark a déjà passé le dernier hybride Nikon 1 V3 à la moulinette. Et il en sort une batterie de résultats fort décevants pour un compact à objectif interchangeable (COI) aussi cher.



À peu près au niveau des autres Nikon 1 (un poil meilleur que le 1 V2 et un peu moins bon que le 1 V1), le dernier-né de chez Nikon accuse sérieusement le coup face à la concurrence. Ne parvenant pas à faire mieux qu'un P7800, le Nikon 1 V3 est surclassé chez DxO par les Sony RX100 II, Panasonic Lumix GM1 et Olympus OM-D E-M5.



Dynamique, couleurs, sensibilité ISO... : le Nikon 1 V3 semble à la peine partout. Un constat d'autant plus cruel si l'on compare les scores des RX100 II et 1 V3, tous deux chaussés en capteur 1 pouce. Le capteur Sony semble indubitablement meilleur que celui retenu par Nikon, avec en prime un avantage de 2 Mpx sur la définition.

Au final, DxOMark, très pessimiste sur le nouveau boîtier, ne semble retenir comme point positif que la vitesse de son AF et sa rafale inégalée. Un coup dur pour Nikon qui semble toujours à la recherche de la bonne formule pour imposer ses COI dans un marché hyper concurrentiel.

> Mesures DxOMark Nikon 1 V3 (en anglais)

Lire également :
> Test Nikon 1 V2
> Test Sony RX100 Mark II
Source : DxO Mark
PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
DxO teste le Nikon 1 V3 : la mauvaise surprise ?



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation