Comme tous les ans BCN Ranking publie l'état des lieux du marché japonais. Et comme toujours, ces données sont particulièrement intéressantes puisque, pour les sociétés japonaises, le marché "local" est d'une importance capitale (et il est facile d'imaginer qu'il influence beaucoup les décisions prises pour le reste du monde).

Premier enseignement, les hybrides confirment leur poussée et représentent à présent 50% des ventes d'appareil photo au Japon. Si on compare ces données avec celles publiées par CIPA (vous trouverez tous les PDF sur cette page), on trouve une petite différence de pourcentage.

En effet CIPA indique que les hybrides représentent 42% des ventes... mais CIPA ne prend pas en compte les modèles de l'année précédente... Mais à vrai dire peu importe: si les méthodes de calcul diffèrent, les proportions sont respectées, et l'hybride est bel et bien le segment du moment. Et parmi les hybrides, c'est Nikon qui sort en tête avec son Nikon 1 J1. Parmi les meilleures ventes, de nombreux "vieux" modèles sont toujours bien représentés. Le prix moyen de l'hybride acheté au Japon en novembre 2012 était de 65 691 yens, soit un poil moins de 600€. Une moyenne certainement tirée par une clientèle japonaise facilement enthousiaste et n'hésitant pas à investir dans du haut de gamme comme les NEX 7 (1300€ avec le 18-55mm) ou Olympus OM-D E-M5 (plus de 1000€ avec le 12-50mm) assez bien placés dans ce classement. 

Mais le gros des ventes (43% des ventes de novembre) reste réalisé par des modèles de moins de 40 000 yens (dans les 350€), comme le Nex 5N vendu 39 800 yens dans les grandes enseignes.

Pour le Nikon 1 J1, c'est plus énigmatique. Un petit tour chez Yodobashi et on voit que l'appareil est listé comme "discontinued", mais que de nombreux magasins ont encore du stock. Et les prix varient selon... la couleur. Si le J1 rose est encore très cher (dans les 450€), le noir se trouve neuf à 27 800 yens (soit à peine 250€ avec le 10-30mm... alors qu'on le trouve encore entre 420€ et 450€ en France), alors que le blanc est affiché sous les 20 000 yens (180€, et avec le 10-30mm) !



Si on regarde le marché du reflex, c'est Canon qui prend la tête. Non seulement son EOS Kiss X5  (EOS 600D en France) arrive en tête des ventes; mais si on regarde globalement les chiffres de vente de l'ensemble des appareils à optique interchangeable (reflex et hybrides), c'est Canon qui pointe en tête avec 28.6%, suivi de Nikon à 25%, d'Olympus à 14,3% et de Sony à 13,3%. Panasonic ferme la marche de ce classement avec 11,3% de parts de marché. Or Canon n'a qu'un hybride, lancé très récemment. Belle performance. 

Et si on y regarde de plus près on voit que Canon réalise une belle performance sur le full frame: si le 5D MkII est toujours bien positionné (toujours vendu, avec un prix en baisse), le 5D MkIII n'est pas loin derrière, et devant le D800. Maintenant que Canon Japon a officiellement passé le 5D MkII dans les "anciens produits", le MkIII devrait progressivement grimper, à condition que le prix ne soit pas un handicap. Il sera également intéressant de mesurer la performance en magasin des full frame d'entrée de gamme. Chez Nikon le D600 arrive déjà dans le classement BCN. L'EOS 6D est encore trop jeune pour y figurer. Il y a fort à parier que ce sera la donnée la plus surveillée par les constructeurs en 2013. On imagine facilement que du succès de ces modèles dépendra l'avenir des boîtiers APS-C "enthousiaste-expert". 


Source : BCN rankings


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation