Courant juillet, le japonais DC Watch a publié une assez longue interview de deux cadres de Canon. L'ensemble était centré autour du nouveau zoom grand-angle Canon, le EF 16-35 mm f/4L IS USM. L'entretien, intéressant, aborde la plupart des aspects techniques de l'optique : traitement à la fluorine, MTF, distorsions...
Zoom grand-angle Canon EF 16-35mm F4L IS USM
Et le point qui a propulsé cette interview sous les projecteurs fut une question quant à la définition des optiques. À quelle définition de capteur peuvent-elles s'accommoder ? La réponse des représentants de Canon a donné du grain à moudre à ceux qui attendent le "high megapixel EOS" depuis que Nikon a sorti son D800. En effet la réponse, en plusieurs parties, explique que les optiques sont pensées pour résister au progrès des capteurs et donc monter en définition au fur et à mesure que les capteurs le feront. Et en fin de réponse, l'un d'eux de mettre l'accent sur son "impatience à l'avènement d'EOS haute résolution".

Canon EOS 5D Mark 3

Faut-il y voir une simple déclaration d'intention ou une sortie prémonitoire annonçant l'arrivée d'un nouvel EOS dopé aux mégapixels ? Bien difficile à dire a priori, même s'il semble plus qu'évident que Canon ira au-delà des 22 Mpx de l'actuel 5D Mk III. De là à savoir quand, et avec quel capteur, c'est une autre histoire, dont le premier chapitre débutera peut-être à la prochaine photokina. Avec un peu de chance.

> Lire l'interview DC Watch (via Google Translate)
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation