Plus connu pour son lecteur de DVD (PowerDVD) ou son logiciel de montage vidéo (Power Director), la société Taiwanaise Cyberlink propose un nouveau logiciel, Photo Director 2011, pour gérer et retoucher ses imaget disponible encore quelques jours en version bêta gratuitement.

Cyberlink photo director 2011 bibliothèque

Avant de pouvoir visualiser et retoucher ses images, vous devez créer un projet. Impossible donc d'aller visualiser les images directement dans votre arborescence de fichiers, il faudra passer par une étape d'importation. Dommage que le logiciel ne propose pas les deux options : accès direct aux images et création d'un projet. 

Des projets pour vos images

Le module librairie est plutôt rapide, les images apparaissent rapidement et plusieurs options de visualisation sont disponibles (par liste, vignettes, plein écran, sur double écran et en mode table lumineuse) pour faciliter les sélections. Vous avez à votre disposition divers marqueurs (couleurs, drapeaux, étoiles) pour rapidement trier vos images. Une section métadonnée est présente, mais reste assez rudimentaire : les données IPTC ne sont pas présentes et seul le champ copyright est modifiable. Il est possible d'ajouter des mots clés (des balises), qui seront au choix intégrés au fichier ou associés à un fichier joint lors de l'exportation des images (JPeg ou Tiff). Il est d'ailleurs regrettable que le logiciel ne propose pas un export vers le format DNG pour échanger avec d'autres photographes des fichiers bruts. 

Ajustements

Pour une première version, le module Réglage de Photo Director 2011 est plutôt complet et ressemble aux panneaux de réglage d'Adobe Lightroom ou de Capture One.
re
Cyberlink photo director 2011 ajustement balance des blancs

Vous trouverez une belle série de réglages prédéfinis (preset) et il sera possible d'échanger ses options sur le site Director Zone sur Internet. De quoi apprendre de la communauté d'utilisateurs. En mode manuel, vous trouverez des également pour régler finement la balance des blancs, modifier les tonalités (exposition, luminosité, contraste...). Les options de clarté, d'éclat et de saturation sont également présentes. La colorimétrie est également modifiable et vous pouvez jouer sur les différentes couleurs sur la teinte, la saturation et la luminosité.
Cyberlink photo director 2011 palette des options

Naturellement, Photo Director 2011 propose des algorithmes de corrections du bruit électronique et d'accentuation. Plus impressionnant, certaines retouches (exposition, luminosité, netteté...) sont disponibles localement. Ainsi, avec une brosse, il vous suffit de prendre les zones à modifier pour effectuer des retouches très précises. Vous disposez également d'un tampon pour éliminer les poussières (avec un traitement par lot), d'un outil de recadrage complet et d'un filtre dégradé simple à utiliser.

Cyberlink photo director 2011 filtre dégradé

Pour le dématricage et le rendu colorimétrique, Cyberlink utilise des algorithmes "maison", mais pour les bruts Canon et Nikon, la société utilise les SDK (module de développement) fournis par les marques. Les résultats devraient être donc très proches de ce que l'on obtient avec Nikon Capture NX2 ou Canon DPP. 

Le module diaporama permet de créer rapidement des galeries ou des vidéos qu'il sera possible de diffuser sur les principaux sites comme Flickr ou YouTube. Il est possible d'associer un fond sonore et d'enrichir les visuels de titres. 

Premier avis

Photo Director 2011 de Cyberlink est un logiciel intéressant et pour une première version assez riche, notamment en ce qui concerne les réglages des images. Bien sûr, certaines fonctionnalités manquent à l'appel comme la correction automatique des défauts des optiques (déformation géométrique, vignetage, aberrations chromatiques...), un véritable module d'impression jet d'encre ou de livres photo, la prise en compte des vidéos (les fichiers sont pour l'instant tout simplement ignorés...), un module pour créer des galeries en ligne personnalisable ou la gestion du format DNG à l'export. 

Le logiciel est assez réactif dans la plupart des situations, pourtant celui-ci n'est ni 64 bits, ni spécialement optimisé pour les processeurs multicoeur. Le processeur graphique n'est également pas employé pour accélérer le traitement des images. Des domaines où Cyberlink excelle pourtant par ailleurs (PowerDVD et Power Director). 

Dans tous les cas, cette première version est très enthousiasmante et Cyberlink promet une mise à jour gratuite dans les 6 ou 8 mois à venir qui prendra en compte les nombreuses remarques des utilisateurs. 

Le logiciel est actuellement disponible en version bêta (90 jours) et une version gratuite est offerte aux utilisateurs qui feront des commentaires sur le logiciel avant le 20 juin. Pourquoi ne pas en profiter ? Plus tard, il vous faudra débourser 100 euros pour obtenir le logiciel.

Source : Cyberlink


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation