CP+ 2015 – Un module comprenant un capteur d'un côté et une monture de l'autre. On y fixe une optique standard, et on contrôle le tout depuis un smartphone... Non ce n'est pas un nouveau module QX de Sony, mais son concurrent, l'Air, qu'Olympus a fraîchement annoncé au Japon.

Module Olympus Air

L'Air embarque un capteur 4/3 de 16 Mpx, est équipé d'un obturateur électronique capable de déclencher à 1 / 16 000 s, un AF à 81 zones et peut soutenir une rafale impressionnante de 10 images par seconde.



L'Air est relié à un smartphone via une connexion sans fil. Olympus insiste sur la facilité d'appairage, qui peut ne passer que par le scan d'un code QR au dos du module.

Bien sûr, le grand point fort du module Air est sa compatibilité native avec le grand parc d'optiques Micro 4/3 déjà disponible : un argument choc ! Son autre argument de poids est que l'API contrôlant l'appareil est open source, laissant la liberté à qui l'entend de développer des applications compatibles et d'enrichir les fonctionnalités du module.

Petite déception pour le consommateur mondial, le module semble dans un premier temps n'être lancé qu'au Japon, où il sera commercialisé nu un peu plus de 35 000 ¥ TTC, soit à peu près 265 €. Un bundle incluant une optique M.Zuiko Digital ED 14-42 mm f/3,5-5,6 EZ sera également au menu, pour un peu plus de 51 000 ¥ (soit un peu moins de 390 €).

Voir aussi :
> CP+ 2016 - Visite du stand Olympus
> Toute l'actualité du CP+ 2015
Source : Olympus


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation