CP+ 2015 - C'est fini ! Le CP+ 2015 vient de refermer ses portes à Yokohama. Comme la précédente, cette édition a été marquée par de nombreuses annonces de nouveaux produits. Ce salon 100 % japonais vient décidément prendre la place au CES de Las Vegas en matière de photo. Les constructeurs délaissent le salon américain et privilégient leur salon à domicile pour le lancer leurs nouveautés.

CP+ 2015
Le CP+ 2015 s'est déroulé à Yokohama, deuxième ville la plus importante du Japon qui jouxte Tokyo.
Le salon prend place au centre des congrès Pacifico Yokahama.

Bilan du CP+ 2015

Actualités produits

Cette année, nous avons particulièrement été gâtés en matière de boîtiers avec par exemple les Canon EOS 5Ds et 5DsR, l'Olympus OM-D E-M5 Mark II et le Sigma dp0 Quattro.

Pour ce qui est des optiques, le salon a servi de théâtre au lancement d'un 11-24 mm f/4 Canon, d'un 24 mm f/1,4 Sigma, d'un 24-70 mm f/2,8 Tokina, d'un 70-200 mm f/2,8 Pentax, ainsi qu'à la publication de Lens Road Maps (ou calendriers de lancement) plus précis pour les futures optiques Fujifilm, Sony et Pentax.

Le salon a également accueilli la présentation de nouvelles technologies et de produits à venir. Ainsi, nous avons aperçu un nouveau prototype de viseur électronique SGXA+ chez Epson avec une définition de 4 millions de pixels, nous avons pu prendre en main le nouveau concept Air de chez Olympus. Sous cloche, nous avons pu apercevoir le futur reflex plein format de Pentax et le futur compact expert Canon : le G3X.

Beaucoup de marques mettaient en avant leurs technologies et étaient fières de montrer les entrailles de leurs produits. Nous avons rarement vu autant d'éclatés, dont celui du Canon 11-24 mm f/4 L !

CP+ 2015
Le CP+ est l'un des 3 salons photo incontournables au monde après la photokina (tous les deux ans à Cologne en Allemagne) et le Salon de la Photo (tous les ans à Paris). Comme le Salon de la Photo, le CP+ est annuel.

Évolution et fréquentation

Le CP+ est un salon japonais, avec ses codes... japonais. On est loin de ce que l'on peut voir en France. Par exemple, la prise en main des produits se fait de manière optimale et il n'est pas rare de devoir faire la queue pendant plus d'une heure pour s'en approcher. Contrairement au Salon de la Photo, où le nettoyage de capteur est le service à ne pas manquer, les marques détachent de nombreux techniciens sur le CP+ pour le nettoyage des optiques. De nombreuses hôtesses sur les différents stands, habillées de jupes plus ou moins courtes, posent devant les nombreux visiteurs qui s'entassent autour d'elles. Sur chaque stand, on retrouve une scène où se succèdent les présentations produits et les photographes professionnels.

Ce salon est grosso modo de la même taille que le Salon de la Photo à Paris. Tous les plus grands constructeurs y sont représentés, sauf Samsung (comme souvent). Finalement, il y a assez peu de petites marques ou d'accessoiristes, contrairement à la photokina. On aurait aimé voir les nombreux produits improbables que l'on ne peut trouver qu'au Japon !

D'une année à l'autre, le CP+ évolue par petites touches, mais toujours de manière intéressante. Cette année par exemple les organisateurs, certainement désireux de gonfler leurs statistiques de fréquentation, ont ouvert le salon au public dès le premier jour. Mission accomplie, puisque d'une année sur l'autre le salon a gagné plus de 15 000 visiteurs, passant de 42 000 à 67 000. Mais cette année, les organisateurs ont été aidés par une météo particulièrement clémente alors que l'an dernier, une tempête de neige avait forcé les organisateurs à fermer les portes pendant une journée entière.

Les tendances

Cependant, si le salon gagne indéniablement en intérêt, ne serait-ce que par le nombre d'annonces liées, il reste petit et très "local", surtout cette année.

Le plus frappant lors de cette édition était l'absence quasi totale du "moyen format", contrairement à leur mise en avant en 2014. L'an dernier et en 2013, Hasselblad occupait par exemple le centre du hall, avec un stand riche en modèles, et surtout plusieurs boîtiers à prendre en main et un éclairage aux petits oignons. Cette année, la marque partageait son stand avec Profoto. On avait toujours le modèle et l'éclairage, mais moins de matériel à se mettre sous la dent.



Quant aux autres marques du secteur, leur présence était plus que discrète. Comme Nikon, qui cette année subissait de plein fouet l'effet 50 Mpx des Canon 5Ds. Un juste retour des choses en somme, puisque lors du lancement du D800, c'est Canon qui avait vu les foules se presser sur le stand "jaune" et non le leur. La roue tourne... Des rumeurs ont même circulé, mentionnant la possible présence de mugs marketing Canon ridiculisant Nikon. Nous ne les avons pas vus, du moins pas ailleurs que sur le web :



Mais à vrai dire nous préférons la version retouchée que l'on a pu croiser sur certains forums juste après :


En images : le CP+2015 comme si vous y étiez !

Enfin, voici pour vous un petit compte rendu du CP+ 2015 en images...

CP+ 2015
À peine entrés, nous voici de nouveau à Paris ! L'exposition "Les Zooms" organisée tous les ans au Salon de la Photo se déplace au CP+. Seules les photos des photographes gagnants sont exposées.

CP+ 2015
Jeux Olympiques obligent, le Japon se doit de faire des démonstrations technologiques sur un maximum d'événements pour mettre en avant la 8K. Ici un prototype d'écran Sharp. En toute franchise, on cherche encore l'effet waouh !

CP+ 2015
Au CP+, le CIPA organise souvent une petite exposition historique pour mettre en avant les appareils qui ont marqué les années d'un point de vue technologique. Un peu comme nous au Salon de la Photo avec notre exposition Rétroviseur ! Ici, le salon a exposé une belle série d'appareils photo argentiques jetables bardés de publicité. Une vitrine-musée présentait également les appareils concepts les plus audacieux... ou improbables.

CP+ 2015
Au CP+, on trouve des hôtesses sur tous les stands. Elles ont pour principale mission de poser devant les objectifs des visiteurs qui se pressent autour d'elles. C'est assez dérangeant même si, on le voit bien, ils n'osent pas trop s'approcher non plus !

CP+ 2015
Enfin bon, parfois, les photos sont interdites et un service de sécurité ultra efficace veille au grain !

CP+ 2015
Le CP+, c'est aussi un salon où l'on trouve des stands entiers consacrés aux filtres...

CP+ 2015

CP+ 2015
... Mais aussi des petites perles pour "pimper" les boîtiers...

CP+ 2015
... Ou encore des frigidaires pour appareils photo !

CP+ 2015
Question service, les constructeurs font venir des techniciens pour nettoyer les objectifs ; ici, sur le stand de Tamron.

CP+ 2015
La prise en main des appareils se fait de manière optimale, mais il faut savoir être patient. À partir de ce point, ne comptez pas moins de 40 minutes d'attentes pour approcher les nouveaux Canon EOS 5Ds...

CP+ 2015
... Et il est vrai qu'il y a avait foule autour des deux nouveaux boîtiers professionnels Canon.

CP+ 2015
Mais étrangement, il y avait foule aussi devant une présentation du Canon EOS M3 !


Sur le stand de Canon, on a pu apercevoir le capteur des futurs Canon EOS 5Ds Mark II !
La firme a en effet montré un prototype de capteur à 120 Mpx, déjà présenté lors de la Canon Expo de 2010 à Paris.


CP+ 2015

CP+ 2015
Sur le stand Nikon, on pouvait apercevoir leur nouveau D810A et aussi de beaux écorchés, en particulier un D750 coupé en deux dans la longueur.

CP+ 2015
Chez Sony, ce qui a retenu notre attention, c'est la présentation d'un wafer !

CP+ 2015`
CP+ 2015
Une bonne partie du stand Fujifilm était réservé à l'impression et aux services.
Nous nous attendions à un délire complet avec la gamme des Instax mais non, c'est tout pareil qu'en France : déception !

CP+ 2015
Chez Fujifilm, on sait mettre l'ambiance pour titiller les photographes : #chaleur #moto #hotesses


CP+ 2015

CP+ 2015
Chez Panasonic, la thématique était avant tout la 4K.

CP+ 2015

CP+ 2015

CP+ 2015
Au détour d'une allée, nous sommes aussi tombés sur des jouets qui feraient très bien dans notre laboratoire flambant neuf...

> Toute l'actualité du CP+2015


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation