«Que dois-je choisir comme carte mémoire pour mon appareil photo : une carte SDHC ou une carte SDXC ?». Voici une question bien légitime d'un lecteur qui reste assez décontenancé devant la nomenclature des cartes mémoire.
 
SDHC SDXC
SDHC ou SDXC ?

Les normes SDHC (High Capacity) et SDXC (eXtented Capacity) concernent avant tout les capacités de stockage. En effet, les SDHC répondent aux spécifications SDA 2 avec une capacité allant de 4 Go à 32 Go. Les cartes SDXC répondent, quant à elles, aux spécifications techniques SDA 3 et proposent des capacités de stockage allant de 64 Go à 2 To. Pour ces dernières, le format de fichier pour l'enregistrement des données est le exFAT, contrairement aux SDHC qui utilisent le plus courant format FAT32. Notez que ce format de fichier nécessite un système d'exploitation assez récent pour être reconnu (Mac OS X 10.6.6, Windows 7 ou Windows XP, Vista avec des mises à jour) et que la plupart des périphériques datant d'avant 2008 ne seront pas compatibles. 

Ces deux appellations n'interviennent donc pas dans la rapidité de lecture ou d'écriture des cartes mémoire. Pour cela il, il faut se référer à d'autres indications sur la carte. Attention, toutes ne sont pas toujours indiquées...Ce serait trop simple.

La classe

C'est sans doute l'indication la plus facile à comprendre. Le chiffre indique en effet le débit minimum en écriture de la carte. Actuellement, les cartes peuvent recevoir des macarons 2,4,6,8 et 10 avec les débits suivants  :

Classe

Vitesse minimale

2

2 Mo/s

4

4 Mo/s

6

6 Mo/s

8

8 Mo/s

10

10 Mo/s


Carte SD la classe
Naturellement, rien n'empêche les cartes d'être plus rapides que le chiffre annoncé. Nous avons déjà testé des cartes Class 10 avec des débits supérieurs à 10 Mo/s. Le bus de transfert est d'ailleurs calibré pour atteindre, au maximum, 25 Mo/s. Pour capturer de la vidéo HDTV 1080, une carte de classe 6 devrait logiquement suffire, mais nous recommandons toutefois d'utiliser une carte de classe 10 pour plus de sécurité.

UHS-I

Les cartes USH-I  bénéficient d'une nouvelle architecture de bus pour le transfert des données. Les débits sont, en théorie, beaucoup plus importants avec des transferts de données qui peuvent atteindre 50 ou 104  Mo/s selon les modèles. Sachez qu'une norme USH-II devrait également arriver dans les mois à venir avec des bus encore plus rapides et des débits supérieurs (156 Mo/s ou 312 Mo/s). Ces cartes sont actuellement les plus rapides. Toutefois, il est important de noter que seuls les appareils compatibles avec la norme UHS-I (quelques appareils photo pour l'instant) pourront bénéficier des débits les plus importants. Pour les appareils non compatibles, c'est la classe qu'il faudra prendre en compte. Toutes les cartes UHS-I sont estampillées Class 10 avec donc un débit en écriture au minimum de 10 Mo/s.

carte SD UHS-I

Outre l'appareil photo, il est important de prendre en compte le lecteur de carte utilisée pour exploiter au mieux les performances de vos cartes. Sachez qu'un lecteur USB 2 sera plafonné à 30 Mo/s...

Débit annoncé en x

C'est la plus ancienne norme pour indiquer les débits des supports de stockage (disque dur, disque optique, carte mémoire...). L'indice de débit des cartes SD est exprimé en multiples d'un débit minimal, 1x équivalant à 150 ko/s. Ainsi, une carte 200x (notre visuel) a un débit de 200x150  = 30 000 Ko/s soit 30 Mo/s. Toutefois, il y a toujours eu une zone d'ombre avec ces chiffres, les constructeurs précisant rarement si les débits sont donnés pour l'écriture ou la lecture, cette dernière étant souvent plus rapide. 

carte SD vitesse en x
 
Parfois, et c'est le cas sur la carte Integral présentée au début de l'article, le constructeur indique le débit en MB/s sur la carte. Il s'agit d'un débit en Mo/s. En effet, ces fourbes d'Anglo-saxons ne parlent pas d'octet (o), mais de byte (B). Un byte, comme un octet, correspond à 8 bits. Au final 1 octet = 1 Byte = 8 bits. Il est donc important de ne pas confondre les MB (Mbyte) et Mb (Mbit) l'échelle variant alors de 1 à 8 par un simple changement de casse (b pour B). Pour compliquer le tout, l'abréviation pour mégaoctet se retrouve aussi bien écrit Mo que MO dans la littérature.

Lire également :
> Toutes les cartes mémoire testées sur LesNumériques

PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation