principe de bayerMonsieur Bryce Bayer, inventeur de la matrice qui porte son nom est décédé le 13 novembre dernier à l'âge de 83 ans. C'est en 1975 qu'il a publié ses premiers travaux qui ont été les fondements des technologies de matrices de Bayer et de dématriçage couleur que l'on retrouve dans presque tous les systèmes de captation d'images numériques (excepté par exemple les APN Sigma et leur capteur Foveon ou encore le Leica Monochrome).

Petit rappel sur le principe de fonctionnement d'une matrice de Bayer.

Par nature, un capteur CCD ou CMOS ne voit pas la couleur, il est sensible à une intensité lumineuse, mais pas à la couleur. Pour pouvoir créer des images numériques en couleurs, on dispose devant chaque pixel du capteur un filtre, rouge vert ou bleu. Dans la réalité on dispose beaucoup plus de filtres verts que de filtres rouges ou bleus afin de simuler la sensibilité naturelle plus importante de l'oeil humain dans le domaine du vert.

Un pixel, devant lequel, on dispose un filtre bleu reçoit de la lumière "blanche", composée donc de vert, de rouge et de bleu. Le filtre va donc coupe la composante rouge et verte de cette lumière pour ne laisser passer que le bleu. En appliquant cette règle à tous les pixels d'un capteur, on obtient une information colorée pour chaque pixel.

Bryce Bayer montage
Le portrait de Bryce Bayer comme le voir un capteur avant le dématricage et après avec la création des couleurs.

Cependant pour obtenir une image en couleurs, il faut impérativement disposer de 3 composantes (rouge, vert et bleu) par pixel, afin de pouvoir reproduire toutes les couleurs du spectre visible. Pour obtenir les deux composantes manquantes des pixels, il suffit d'aller chercher les valeurs des pixels voisins avec une formule mathématique : c'est le dématriçage couleur. Ainsi, on obtient bien une image en couleur avec 3 valeurs par pixel.



NOS FORMATIONS

FOCUS NUMERIQUE & RDV Photo vous proposent toute l'année des formations photos.

Contact LES RDV PHOTOS Charte de la vie privée