CES 2016 – À l'occasion du CES, Parrot dévoile l'aile volante Disco, un drone en aile delta capable de 45 minutes d'autonomie.

Parrot Disco, visuel constructeur

Les ailes delta sont d'habitude destinées aux pilotes d'aéromodélisme expérimentés. Le Parrot Disco ici présenté prend son envol d'une main puisqu'il suffit de le lancer pour qu'il se stabilise en décrivant des cercles dans l'air, en attendant les ordres de son pilote. Équipé d'un accéléromètre, d'un gyroscope, d'un magnétomètre, d'un baromètre, d'une sonde Pitot et d'un GPS, il reprend les mêmes instruments de navigation que son cousin le quadricoptère Bebop 2. Ce dernier lui concède aussi sa caméra embarquée (toujours à l'avant) basée sur un capteur 14 Mpx et à même de délivrer une image vidéo HDTV 1080 30p. Pour assurer des prises de vues stables en vidéo, la caméra filme dans une définition proche de la 4K et stabilise numériquement l'image sur 3 axes.

Le Parrot Disco pointe à 80 km/h grâce à son aérodynamisme étudié et son fuselage tendu. Bien que son poids de 700 g soit en hausse de près de 40 % par rapport à celui du Bebop 2, la batterie de 2 700 mAh n'ayant plus qu'à alimenter un seul moteur, une hélice propulsive de 20 cm, l'autonomie grimpe à 45 minutes contre 25 minutes sur le Bebop 2.

Parrot Disco, ailes démontables

Pour un transport plus facile, les ailes en ABS et polystyrène sont démontables.

On notera enfin que le Parrot Disco est contrôlable via le Parrot Skycontroller, ou une télécommande d'aéromodélisme classique à 2,4 GHz. Des vols autonomes seront aussi possibles avec l'application Flight Plan.

Ni le prix ni la disponibilité exacte ne sont connus pour le moment, mais Parrot assure qu'il sortira en 2016.



À lire également :
> Qu'a-t-on le droit de faire avec un drone ?
> Parrot Bebop 2 : 25 minutes de loisir dans 500 grammes
> Toute l'actualité du CES 2016
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation