CES 2015 - Nikon annonce un téléobjectif 300 mm f/4 compact et léger doté d'une lentille de Fresnel à moins de 2 000 €.

Nikon Nikkor 300 mm f/4E PF ED VR

Après un très attendu et réussi 70-200 mm f/4 (testé), Nikon renouvelle un téléobjectif emblématique de la marque, le 300 mm f/4. Au programme, l'ajout d'un système de Fresnel (PF pour Phase Fresnel) pour un gain en poids et volume non négligeable, comme vous pouvez le constater sur l'image ci-dessous.

Nikkor 300 mm f/4E PF ED VR comparaison
Le série 300 mm chez Nikon. De gauche à droite : 300 mm f/2,8, 300 mm f/4 ancienne génération et 300 mm f/4E PF.

Il faut remonter en 2004 pour voir apparaître le premier système Fresnel dans un bloc optique Nikon. Le téléconvertisseur Nikon TC-E3PF pour bridge Coolpix 8400 disposait déjà d'une lentille de Fresnel. Le système est également similaire au système DO (Diffractive Optical) de Canon présent dans les 400 mm et 70-300 mm.

Le 300 mm f/4E PF ED VR est donc équipé d'une lentille finement gravée d'un réseau de diffraction qui permet de faire converger rapidement les rayons lumineux. Toutefois, pour corriger cette diffraction (la lumière est diffractée), il faut associer un autre système optique réfringent. Cette combinaison permet néanmoins de gagner beaucoup de place dans la formule optique : par rapport au précédent 300 mm f/4, cette version PF est plus courte de 7,5 cm et pèse 550 g de moins !

Nikon 300 mm f/4E PF ED VR, coupe et schéma optique

Le résultat est assez spectaculaire : le nouveau 300 mm f/4 PF est à peine plus encombrant qu'un 24-70 mm f/2,8. Voilà qui devrait ravir les photographes de mariage qui n'osent pas sortir un 300 mm f/2,8 bien trop impressionnant. Les photographes animaliers à la recherche d'une optique compacte et légère seront sans doute séduits par ce nouveau modèle, surtout qu'il est possible d'utiliser les téléconvertisseurs x1,4, x1,7 ou x2 tout en conservant un autofocus actif si le module AF du reflex est compatible jusqu'à f/8. Avec un D7100 et un TC-14, le 300 mm f/4 PF se transforme en 600 mm f/5,6 léger et facilement manipulable.

Table de correspondance compatibilité et téléconvertisseurs avec autofocus reflex

Cette nouvelle optique est également estampillée E pour diaphragme électromagnétique. Ce système, selon Nikon, permet de proposer un taux d'erreur excessivement faible et la meilleure précision possible de l'exposition automatique en mode rafale. Ces performances sont particulièrement importantes lorsque le téléconvertisseur dédié est utilisé.

Cette optique dispose, comme toutes les optiques haut de gamme (liseré doré) de la marque, d'un traitement nanocristal pour limiter les lumières parasites. La lentille frontale est également traitée au fluor pour limiter les poussières, l'eau et les taches grasses.

Caractéristiques

Monture : F
Format couvert : 24x36
Plage focale : 300 mm (8°10')
Équivalent 24x36 sur capteur APS-C : 450 mm
Ouverture maximale : f/4
Ouverture minimale : f/32
Distance de mise au point : 1,4 m
Nombre de lamelles du diaphragme : 9 (circulaire)
Construction : 16 lentilles en 10 groupes
Éléments spécifiques : 1 lentille de Fresnel et une lentille en verre ED)
Échelle des distances : Oui
Rapport de reproduction : 0,24×
Motorisation : SWM
Stabilisation : VR optique 4,5 IL
Dimensions : 89 × 147,5 mm
Diamètre filtre : 77 mm
Poids : 755 g
Pare-soleil : Oui, livré
Étui souple : -

Prix et disponibilité

Le Nikkor 300 mm f/4E PF ED VR sera disponible le 29 janvier pour un tarif conseillé de 2 000 €. Notez que le collier (identique à celui du 70-200 mm f/4), n'est pas livré en standard.

> Tous nos tests d'objectifs
> Toute l'actualité photo / vidéo du CES 2015


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation