Sony vient de présenter ses nouveaux compacts. Si la stratégie consiste toujours à inonder le marché de nombreux appareils plus ou moins similaires, la marque japonaise a annoncé moins de modèles qu'en 2009, pour le moment.

Série S


Sony DSC-S2100
Il s'agit de l'entrée de gamme. Contrairement à l'année dernière, un seul modèle est présenté. La gamme S devrait être arrêtée fin 2010.

Le S2100 utilise un capteur 12 mégapixels, un zoom 3x (35-105 mm,  f/3,1 - 5,6), un écran 7,6 cm de 230 400 points, et filme en VGA (640 x 480). La stabilisation est toujours numérique -- il s'agit d'une prise de vue en rafales, suivie d'un recalage et d'un assemblage des images obtenues.

Sur le papier, il mélange les caractéristiques des S930, S950 et S980 qu'il remplace. Malheureusement, alors que la majorité des appareils filme en HD, le S2100 persiste à ne proposer que de faibles définitions.


Série W


Sony DSC-W350

Contrairement à la gamme S, la gamme W se fait plus riche, bien qu'elle contienne un modèle de moins que l'année précédente.

Le W310 (123 €) est doté d'un capteur de 12 mégapixels, un zoom 4x (28-112 mm, f/3,0 - 5,8 / stabilisateur numérique), un écran de 6,7 cm de 230 400 points. Il filme en VGA et s'approche à 5 cm de son sujet.

Le W320 (149 €) reprend les bases du W310 remplaçant le capteur par un 14 Mpix. L'objectif, quant à lui, est est un grand angle (26-105 mm, f/2,7 -5,7 /stabilisateur numérique) Carl Zeiss. La distance de mise au point minimale est de 4 cm.

Le W350 (179 €) apporte la stabilisation optique, la video HD 720p et un mode panorama. Il dispose en outre d'un zoom 5x (28 -112 mm, f/2,7 - 5,1 / 14,1 Mp) .

Le W380 (219 €) remplace l'objectif Carl Zeiss par un grand angle Sony G, zoom 5x (24-120 mm / f/2,4- 5,9 / stabilisateur optique / 14,1 Mpix) lui aussi possède un mode panorama et de la video HD 720p.

Le récent WX1 n'est, bien entendu, pas remplacé.

La gamme W est donc un peu plus équilibrée que l'année passée, évitant d'ajouter des références par simple remplacement de l'écran.



Sony DSC-TX7
Série T

Les appareils de la série T se caractérisent par leur extrême finesse et leur écran tactile.

Le TX7 (399 €) vient se positionner au-dessus du TX1 avec un capteur CMOS Exmor R de 10 Mpix. L'objectif est griffé Carl Zeiss, c'est (enfin !) un grand angle, zoom 4x (25-100 mm, f/3,5 - 4,6). La stabilisation optique fait son apparition et l'écran 16/9ème grimpe à 8,8 cm avec une définition de 921 000 points.

Côté vidéo, Le TX7 propose l'enregistrement en 1080p anamorphosé au format MPEG-4 ou en 1080i en AVCHD. L'appareil est également doté d'une sortie HDMI.


Série H

Terminons avec le gros zoom de chez  Sony.

Sony DSC-HX5V


Le HX5V (349 €) est doté d'un zoom optique 10x (25-250 mm, f/3,5 - 5,5, stabilisateur optique et capteur 10,2 Mpix), ce dernier ne reprend pas toutes les caractéristiques du HX1 (il s'agit d'ailleurs d'un compact, et non d'un bridge comme ce dernier) : s'il apporte le support de l'AVCHD en 1080i et un stabilisateur vidéo, le zoom est seulement de 10x (20x pour le HX1) bien qu'étant légèrement plus performant en grand-angle  (25-250 mm). Pour les amateurs de géolocalisation, il intègre un GPS. Le capteur reste, bien sûr, un CMOS Exmor, mais un Exmor R qui devrait logiquement se révéler plus performant dans les hautes sensibilités (voir notre comparaison).

Conclusion

Si le constructeur nippon semble s'être calmé sur le clonage à tout va, la leçon ne semble pas avoir été totalement retenue avec une gamme W encore un peu trop remplie. La série T persiste à être la plus intéressante, le TX7 étant notamment l'un des seuls ultra-compacts dont l'objectif est un grand-angle et disposant d'un mode vidéo HDTV 1080.
Source : Sony France
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation