Budapest est une cité étonnante et pleine de charme. Cinquième capitale la plus visitée en Europe, c'est toute la chaleureuse tradition des pays de l'Est qui se retrouve dans la cité aux deux rives. D'un côté Buda, de l'autre Pest, les deux grandes parties de la ville séparées par le Danube et reliées par quelques ponts célèbres. Focus Numérique vous propose de partir sur les traces de Robert Capa, natif de la ville, et vous a préparé une sélection d'adresses photo à Budapest...

vue de Budapest depuis le château des Habsbourg
Vue de Budapest depuis le château de Buda.

D'un côté, Buda la bourgeoise, de l'autre, Pest la populaire. Tout comme à Paris, les uns et les autres se jaugent d'une rive à l'autre clamant à qui veut l'entendre que Pest est bien mieux que Buda et inversement.

La photo n'y est pas une institution ni un mode de vie, mais on sait que les Hongrois y sont très sensibles. Le paysage urbain a de quoi inspirer les nombreux visiteurs et riverains qui déambulent dans les rues, et la ville, en pleine mutation, est toujours très vivante. Riche de superbes bâtiments historiques datant du début du XXe siècle, on y décèle également les ravages laissés par la seconde guerre mondiale. Malgré ses pans de murs délabrés, ses devants d'immeubles quelquefois négligés, la cité hongroise reste un lieu où il fait bon vivre et flâner.

L'un des premiers endroits où nous vous conseillons de vous rendre est le quartier de l'Opéra (sur la ligne 1). À quelques pas l'un de l'autre, vous y trouverez les deux plus grands musées en rapport avec la photographie.

Le centre pour la photographie contemporaine Robert Capa (Robert Capa Kortárs Fotográfiai Központ, situé Nagymező utca 8) accueille régulièrement d'excellentes expositions, dont, jusqu'au 20 septembre 2015, des clichés de John G. Morris pris en France. Niché dans un vieux bâtiment typique, le centre affiche un style très épuré et moderne. L'entrée vous coûtera 1 500 forints, soit environ 4,8 € (voir les tarifs détaillés sur le site du centre).

Rendez-vous ensuite à la Mai Manó House of Photography (Magyar Fotográfusok Háza, situé Nagymező utca 20) ; beaucoup plus classique, elle vous proposera un programme très enrichissant pour vous initier au travail des photographes hongrois. Petit détail, soyez patients : la responsable de l'entrée disparaît parfois inopinément pendant un petit quart d'heure.

Mai Manó House of Photography
L'entrée de la  Mai Manó House of Photography dans un superbe bâtiment.

N'hésitez pas après à flâner dans les ruelles du quartier d'Astoria, elles regorgent de vieux bâtiments et de petites cours cachées à l'œil du visiteur non averti. Cafés typiques, ruelles, bâtiments et parfois galeries photo, c'est sans doute l'une des plus belles parties de la ville à explorer. Nous y avons par exemple découvert la très belle et très internationale galerie Lumas (située Október 6. u. 21), qui propose des tirages photos de qualité dans une ambiance très "Art moderne". L'accueil y est chaleureux et les tirages papier, d'une qualité exceptionnelle.

Nous avions eu également vent de la Vintage Galéria (située Magyar u. 26), qui propose régulièrement des expositions photographiques. Malheureusement, lors de notre passage, le lieu était fermé pour travaux. Changement de propriétaire, vacances ou simple remise à neuf de pré-rentrée ? Nous n'en savons pas plus.

La Galerie Lumas. Climatisée. Par 40 °C, c'est important, croyez-moi.

Pour les amoureux de matériel que les expositions lassent déjà, sortez de votre torpeur (je vous ai vus, vous avez commencé à ronfler sur votre clavier, c'est du propre !) : je vous propose de vous rendre dans le quartier de Belvaros, au Wesselényi u. 10, juste derrière la Grande Synagogue, où se trouve le magasin Soos Foto, sans doute l'un des plus grands revendeurs d'appareils en tout genre de la capitale. Du petit Konica sans valeur au vieux Leica, il faudra prévenir votre banquier que vous ne répondrez pas de votre découvert si vous entrez dans ce temple de la photographie ancienne.

Soos Foto, les étagères
Les étagères de la boutique Soos Foto regorgent de vieux appareils. 

Un peu plus dissimulé au détour d'une petite place, si l'envie (ou la fatigue) vous prend, n'hésitez pas à vous arrêter au café Lumen au Mikszáth Kálmán tér 2. Toute petite institution qui ne paye pas de mine, l'endroit était il y a quelques années le lieu d'exposition de nombreux photographes budapestois. Aujourd'hui, le café continue de promouvoir la culture hongroise, mais ne fait plus réellement dans la photographie. Vous pourrez néanmoins apprécier le pan de mur recouvert d'une immense photographie, vestige de ces temps glorieux. Excellents cafés glacés à déguster quoi qu'il arrive.

lumen cafe
L'intérieur du café Lumen.

Et si ce petit programme commence à vous donner des idées, n'hésitez pas à flâner dans les rues du quartier. Vous y découvrirez quelques magnifiques bâtiments comme la Grande Synagogue de Budapest, la basilique Saint-Étienne ou encore le Parlement hongrois, magnifique bâtisse aux proportions démesurées surplombant le Danube.

Par ailleurs, cette partie de Budapest accueille également plusieurs marchés très connus qui sont généralement ouverts le week-end. N'hésitez pas à passer par le Sunday's farmer market de Szimpla Kert (Kazinczy u. 14), dont le décor de friche industrielle mêlé aux délicieuses odeurs de fruits, légumes, fromages et autres produits typiques vous donneront faim d'images et de nourriture moins spirituelle. Il est possible de se poser à peu près partout sur le site pour y déguster un petit déjeuner ou un repas sur le pouce. Attention, délicieuses odeurs de goulasch mijotant dans les marmites à proximité.

A l'étage du sunday's farmer market situé dans une cour, un bar/atelier/lieu d'expo mène le visiteur au long des couloirs. 

Sur le chemin du marché Gouba, dédié au vintage et aux créations de designers, vous croiserez l'implantation hongroise de Lomography, le Café Analog. Situé au Kazinczy utca 35, il vous propose non seulement des appareils argentiques, le développement de pellicules et de précieux conseils post-achat, mais aussi un petit café autour d'une table dans un espace chaleureux et un peu arty.

le café analog, fermé le dimanche
Le Café Analog - fermé le dimanche, notez-le. 

Enfin, nous ne saurions trop vous conseiller de vous rendre aux Brody Studios (Vörösmarty u. 38). Tenus par Peter, un très chaleureux suédois, cet endroit caractéristique de l'esprit de Budapest est d'un design tout à fait exceptionnel. Ici, on fait du neuf avec de l'ancien et du défraîchi, et c'est un succès incontestable. Le choix du mobilier et de la décoration donne au lieu un charme inimitable et en fait un incontournable de la ville, dont l'adresse ne se transmet que discrètement. Vous rapporterez de superbes clichés de ce petit café-restaurant hors du commun, et un souvenir délicieux de leur exceptionnelle limonade.

La terrasse intérieure vue du premier étage. Cosy et inattendu. 

Dernier petit détail pour les amateurs de tour-operators : sachez que vous pouvez profiter d'un "Budapest photo tour" sur visitbudapest.travel.

Enfin, si nous pouvons vous donner un conseil, à Budapest, plus que partout ailleurs, soyez curieux. Cette ville magnifique ne demande qu'à être découverte. N'hésitez pas à la laisser vous dévoiler tout son charme en vous aventurant dans les petites cours intérieures des bâtiments, vous ne serez jamais déçus. Baladez-vous, marchez, prenez le temps de vivre, car les habitants n'apprécient pas trop cette manie typiquement parisienne de courir en tout sens, et laissez-vous porter par le charme de la capitale hongroise.



À lire également :
> Carnet de route photo /1 - Lyon
Source :
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation