Nikon a récemment publié une beta de Capture NX-D, qui succédera à Capture NX2 à l'été prochain. La nouvelle mouture apporte quelques bonnes nouvelles, ne serait-ce que la gratuité du programme (en version bêta comme en version définitive), ou une meilleure gestion des flux de travail qui pourra en séduire plus d'un.

Mais toute médaille ayant son revers, Capture NX-D va abandonner l'un des très gros points forts de Capture NX-2 : les U-Points. Détail fâcheux : ces derniers permettaient une correction localisée appréciable, capacité primordiale dont NX-D est à présent dépourvue.

Nikon Capture NX D
Une nouvelle interface pour Capture NX-D pour améliorer le flux de travail.

La première nouveauté consiste donc en l'apparition d'une gestion du flux de travail efficace, qui semble sonner l'heure de la fusion Capture NX (développement) et View NX (gestion) au sein d'une interface unique. De la sorte, Capture NX devient une solution plus cohérente, similaire dans le principe à un Lightroom par exemple. À ce détail près qu'il n'est pas nécessaire d'importer ses images dans un catalogue avant de les éditer. Un plus ou un moins... chacun jugera selon ses habitudes de travail. On peut donc sélectionner plusieurs images, leur appliquer des réglages communs en même temps. Pratique quand on travaille sur des séries comprenant des images aux caractéristiques similaires.

Autre petite nouveauté, Nikon a choisi de changer de politique quant à la préservation des NEF en cours d'édition. Avec NX2, la marque avait fait le choix d'intégrer les modifications directement dans le NEF. Dorénavant le fichier NEF restera intact, et sera accompagné de son "sidecar", un petit fichier dans lequel sont inscrites toutes les modifications apportées au NEF. De sorte qu'on peut à tout moment récupérer son image d'origine, si besoin est. Il s'agit d'un fichier portant l'extension .nks et doté du même nom que celui de l'image traitée. Pratique, avec un petit bémol : si vous changez le nom de la photo après l'avoir modifié dans l'explorateur Windows, vous perdrez les corrections effectuées.



On veillera donc à faire ses renommages avant les développements. Et si on doit renommer a posteriori, il faudra refaire une petite modification à l'image renommée pour qu'un nouveau fichier NKS soit généré, et qu'il porte le bon nom. Pure précaution... 

Plus de u-Point dans Capture NX D
La fin des U-Point en juillet 2014...

L'autre grande différence enfin, c'est l'abandon des U-points. Cette fonction permettait de faire des retouches localisées dans NX-2, et était très appréciée des utilisateurs. Son abandon n'est peut-être pas à mettre sur le dos de Nikon, puisque la technologie sous-jacente appartenait à Nik Software... et donc maintenant à Google. Il est fort possible que l'un ou l'autre n'ait pas souhaité reconduire les accords liant Nik Software et Nikon pour l'usage de cette fonction. Dommage.

Le fait que Nikon remette à jour ses solutions logicielles est une bonne nouvelle. Qu'il fusionne Capture NX et View NX l'est tout autant. Le fait que la possibilité de retouche localisée soit perdue en route sans qu'une alternative soit envisagée est plus problématique. La gratuité suffira-t-elle à faire oublier les U-points ? À voir.

> Télécharger Nikon Capture NX-D

Lire également :
> Tous les logiciels testés
Source : Nikon


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation