Canon annonce la sortie en octobre de trois nouveaux compacts, les IXUS 230 HS, IXUS 1100 HS et le Powershot SX150 IS.

PowerShot SX150 IS (199 euros, disponibilité septembre)

Le Powershot SX150 IS reprend le gros de la fiche technique du SX130 IS, à l'exception de son capteur. Le CCD 12 Mpix est remplacé par un CCD 14 Mpix offrant une sensibilité allant de 80 à 1600 ISO. La stabilisation a également été améliorée puisque le système IS par décentrement utilise à présent un mécanisme sur billes de céramiques et sait adapter son usage au mode photo sélectionné. En pratique, on devrait gagner une vitesse sur la stabilisation, le Powershot 150 IS étant donné pour 4x contre 3x pour le 130 IS. C'est appréciable.
Mais ce sont bien là les seules grosses différences notoires entre les deux boîtiers. On retrouve donc logiquement une ergonomie identique sur les deux modèles: même forme, mêmes commandes aux mêmes endroits. 
On regrettera que le 150 IS n'améliore ni la vidéo (toujours limitée au 720p), ni la définition de l'écran LCD (là encore toujours limitée à 230 000 points). Pour un boîtier sortant à la veille de 2012, ces deux derniers points sont un peu limites. 

Canon PowerShot SX150 IS face
Canon PowerShot SX150 IS : un zoom 12x dans un boîtier imposant.

Le bloc optique quant à lui est inchangé et l'on retrouve le zoom 12x 5-60mm (équivalent 28-336mm) f/3.4 - 5.6 déjà en service sur le Powershot 130 IS. La construction utilise une formule optique basée sur 11 éléments répartis en 9 groupes incluant une lentille UD et une asphérique. 
La nouvelle stabilisation et le nouveau capteur CCD seront donc logiquement sous les projecteurs lors des tests de cet appareil, le 150 IS ne présentant un intérêt majeur que si le CCD 14 Mpix propose un gain de qualité d'image notable. Affaire suivre. 

Canon PowerShot SX150 IS dos
L'écran du Canon PowerShot SX150 IS est malheureusement un TN avec des angles de visions haut/bas limités.

Ixus 1100 HS (369 euros, disponibilité octobre)

Le lien de parenté unissant Ixus 1000 HS et 1100 HS semble évident si on en juge par leurs noms, mais un peu moins par la fiche technique. Il faut dire que le 1000 HS commence à dater un peu (1 an pile poil) et qu'une bonne refonte du système était à prévoir. 
Et tous les points cruciaux ou presque sont renouvelés. 
A commencer par le capteur. Exit le CMOS 10 Mpix BSI, l'heure est au 12 Mpix BSI "standard" de Canon avec sa plage ISO allant de 100 à 3200. Le gain devrait être appréciable, pas tant en terme de pixels que de qualité d'image. Le 10 Mpix commençait à patiner à 800 ISO, sensibilité à laquelle un tirage A4 restait envisageable, mais sans plus. Le BSI 12 Mpix, vu sur d'autres boîtiers, monte facilement à 800 ISO, et permet une image exploitable à 1600 sur un tirage A4. 

Canon Ixus 1100 HS face
Canon Ixus 1100 HS : un zoom 12x (28-336 mm) peu proéminent.

La partie optique a également beaucoup évolué. Le zoom passe de 10x à 12x. Le 1100 HS propose une focale de 5-60mm (soit un équivalent 28-336mm). La nouvelle formule présente moins d'allonge, la focale maximale passant de 360mm à 336mm. Par contre le nouveau bloc comble une lacune importante sur le 1000 HS: le grand angle est enfin de la partie (la plage focale du 1000 HS débutait à 36mm).  
La formule optique propose 14 éléments répartis en 9 groupes, incluant une lentille à double surface asphérique, une lentille UA asphérique et un prisme. Le tout étant stabilisé (4 vitesses promet la fiche technique), bien sûr. 


Canon Ixus 1100 HS dos
Canon Ixus 1100 HS : une interface tactile.

L'écran enfin prend un peu d'ampleur: il gagne en taille et fait maintenant 3,2 pouces (8 centimètres) et double sa définition avec 461 000 points. On corrige là encore une des grosses lacunes du 1000 HS qui pâtissait d'un piètre 230 000 points. 
L'ergonomie enfin a pas mal évolué. Le look un peu rétro du 1000 HS fait place à un boîtier plus conventionnel et dépourvu de boutons (à l'exception du bouton de lecture)... normal, l'écran est maintenant tactile et accueillera l'ensemble des commandes. 
Enfin, le gros grief que nous avions à l'encontre du 1000 HS était la faible autonomie de sa batterie donnée à 150 vues. Le problème ne semble pas résolu avec le 1100 HS dont la fiche technique mentionne une autonomie de 170 vues. La lecture quant à elle semble souffrir de l'écran plus grand et mieux défini puisque l'autonomie en lecture est annoncée à 240 minutes, 30 de moins que sur le 1000 HS. C'est encore un peu juste.

Ixus 230 HS (229 euros, disponibilité octobre)

Lancé quelques mois seulement après l'IXUS 220HS, le 230HS en reprend le gros des caractéristiques, et en premier lieu le capteur BSI 12,2 Mpix et la plage ISO allant de 100 à 3200. On devrait donc sans surprise retrouver des images assez bonnes à 800 ISO et encore largement exploitables sur des tirages 20x27 à 1600 ISO.  L'enregistrement vidéo est inchangé, offrant un full HD à 24 images par secondes en séquences de 10 mn maximum (ou 4 Go). 

Les changements concernent en premier lieu le bloc optique puisque le 230HS opte à présent pour un zoom 8x 4-40mm (équivalent 28-224mm) qui procure beaucoup d'allonge en plus par rapport à l'optique du 220HS (5x équivalent 24-120mm). 
La construction du bloc optique est plus complexe et repose maintenant sur 8 lentilles réparties en 7 groupes. L'ouverture enfin ne pâtit pas trop de cette allonge puisqu'elle glisse de f/3 à f/5.9 en fonction du zoom choisi. Ce n'est pas hyper lumineux, mais on ne perd presque rien par rapport à un IXUS 220HS un poil plus lumineux en grand angle (f/2.7 au lieu de f/3).

Canon Ixus 230 HS face
Canon Ixus 230 HS : une jolie bouille et de nombreux coloris disponibles.

L'autre point amélioré concerne l'écran LCD: il passe de 6 cm à 7,5 cm sur le 230HS, ce qui a certainement justifié les modifications ergonomiques du boîtier. La place manquant maintenant à droite de l'écran, une partie des commandes a basculé sur la tranche bombée de l'appareil photo. Au passage l'écran du 230HS double sa définition en affichant maintenant 461 000 points. C'est largement mieux que le pauvre 230 000 points du 220HS.

On l'aura compris la grande question concerne la qualité du nouveau bloc optique. L'IXUS 220HS était très bon au grand angle et perdait du piqué au téléobjectif. Il sera intéressant de voir si Canon est parvenu à conserver la qualité du grand angle tout en améliorant celle d'un téléobjectif nettement plus long...

Canon Ixus 230 HS dos
Canon Ixus 230 HS : certaines commandes (menus, modes photo) sont déportées sur la tranche de l'appareil. Une idée simple et efficace.
Source : Canon France
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation