• Canon prend tout le monde à contrepied en proposant un compact expert à «optique attachée» doté d'un grand capteur CMOS de 14x18,7 mm (légèrement plus grand qu'un capteur CMOS 4/3) et d'un zoom 4x : le PowerShot G1 X. De quoi remettre en question l'hypothétique avenir d'un compact à objectifs interchangeables chez Canon ?

Canon PowerShot G1 X écran ouvert face
Canon G1 X : un PowerShot G avec un oeil de reflex. Le G1 X ne remplace pas le G12 qui reste actuellement au catalogue.

Le petit monde de la photo est en pleine ébullition depuis quelques années... Entre les reflex d'entrée de gamme au prix agressif, les nombreuses gammes d'appareils à objectifs interchangeables aux optiques non compatibles, les compacts à gros capteurs, mais focales fixes et maintenant les compacts à gros capteurs dotés de zooms...Pas facile de faire un choix, d'un autre côté, les fabricants répondent désormais à presque toutes les demandes.

Grand capteur

Quoi qu'il en soit, le Canon PowerShot G1 X est une approche différente et intéressante. En effet, le «gros» compact intègre un tout nouveau capteur CMOS de type 1,5 pouces (18,7x14 mm, format 4/3 donc et pas 3:2 comme pour les reflex) qui donne un coefficient multiplicateur de 1,85x. La définition est raisonnable avec 14,3 millions de photodiodes, ce qui donne une densité de pixels entre le Micro 4/3 et l'APS-C. Comme les COI ou les Sigma DP, ou Fujifilm X100, le grand capteur devrait permettre une gestion plus fine de la profondeur de champ et  offrir une meilleure dynamique.

Un capteur CMOS «maison» de type 1,5" dans le Canon G1 X.

En outre, la taille des photodiodes de 4,3 µm de côté devrait également permettre une bonne gestion du bruit électronique (nous reviendrons rapidement sur ce point). La plage de sensibilité s'étend de 100 à 12 800 ISO et le G1 X intègre le nouveau processeur de traitement des images DIGIC 5. Le capteur dispose de 4 canaux de lecture et offre un mode vidéo HDTV 1080, mais à 24 vps seulement (.MOV, H.264 et son stéréo).

Le G1 X enregistrement «naturellement» des fichiers au format RAW (14 bits) pour tirer partie du meilleur du capteur CMOS embarqué. Le mode rafale aligne 7 vues à la cadence de 4,5 vps, mais baisse à 0,7 vps avec le suivi AF si l'on souhaite travailler en illimité.

Interface

Au niveau du design et de l'ergonomie, le G1 X reprends les grandes lignes des PowerShot G, les courbes en moins. Le compact est massif, assez lourd (534 g, le châssis est en acier et les faces arrière/avant en aluminium) et très anguleux. Les canonistes ne seront pas dépaysés et l'interface reste très proche de la série G actuelle. La belle bague de l'objectif ne bouge malheureusement pas (contrairement à celle du S100) et la molette sur l'avant de la poignée n'est toujours pas cliquable pour valider des options. Pour le reste, vous retrouverez la roue codeuse à l'arrière, les menus clairs et efficaces Canon et une touche d'enregistrement directe pour la vidéo. Sur le dessus de l'appareil, le double barillet des G est bien présent, mais la bague de réglage ISO disparait au profit d'un correcteur d'exposition. L'épaule gauche du boîtier comportant désormais le flash escamotable.

Canon G1 X dos

Le compact dispose d'un viseur optique, identique (et donc plutôt mauvais) à celui qui équipe les G actuels. Pour se rattraper, Canon a doté le G1 X d'un bel écran orientable (rotule) capable d'afficher 921 000 points. 

Un zoom, mais fixe

L'autre caractéristique essentielle du nouveau compact de Canon reste bien sûr son zoom. il s'agit d'un 28-112 mm (4x) ouvrant à f/2,8-5,8 et optique stabilisée. Pas de quoi s'extasier donc, mais une plage de focales intéressante, même si le mode macro à 20 cm (au grand-angle) est un peu décevant.

Canon PowerSho G1 X vue de dessus avec zoom fermé et ouvert
Le Canon G1 X allumé (gauche) et éteint (droite).

Le diaphragme dispose de 6 lamelles et il est possible d'utiliser un filtre ND pour réduire l'exposition de 3 IL.


Canon PowerShot G1 X

Notre premier avis

Pour un boîtier orienté «expert, pro», le Canon G1 X souffre de quelques lacunes au niveau de la vidéo (historiquement, c'est le point faible de la série G chez Canon). Ainsi, l'enregistrement HDTV 1080 se fait à 24 vps seulement. Nous aurions aimé que Canon propose un compact aussi à l'aise en photo qu'en vidéo avec des vidéos à 25, 30 et pourquoi pas 50 vps. Le boîtier ne dispose pas non plus d'entrée micro ni de sortie casque. Il faudra également vérifier que le zoom optique fonctionne pendant l'enregistrement vidéo. Pour continuer dans les doléances, nous pointerons la batterie qui limite le compact à 250 vues. Nous aurions également aimé un compact à la pointe de la technologie avec pourquoi pas des puces GPS et Wi-Fi.

Ne boudons pas notre plaisir, le G1 X est une aubaine pour les photographes qui ne souhaitent pas se «prendre la tête» pour choisir une monture ou une optique pour leur appareil photo tout en se garantissant une bonne qualité d'image. Le compact offre des fonctionnalités qui intéresserons les pro comme la possibilité d'utiliser un flash cobra Canon Speedlite EX ou l'intégration des informations de copyright. Un caisson étanche à 40 m et un adaptateur pour ring Macro sont également disponibles.

Canon G1 X dans un caisson étanche
Le caisson étanche du Canon G1 X.

Vidéo commerciale Canon


Source : Canon France


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation