En annonçant au printemps l'EOS M3, 3e de ses compacts à objectifs interchangeables (M), Canon avait entièrement revu sa copie avec l'ambition d'en faire l'appareil d'une nouvelle ère. Et il semble que la marque ait gardé des ressources, puisqu'elle propose aujourd'hui un deuxième modèle venant se placer en entrée de la gamme pour construire petit à petit un environnement EOS M : l'EOS M10.
Canon EOS M10 et EF-M 15-45 mm f/3,5-6,3 IS STM

L'EOS M10, dévoilé ce matin en même temps que les PowerShot G5 X et G9 X à l'occasion de l'ouverture en France de la Canon Expo, reprend la monture et le capteur APS-C du M3. Mais vu de l'extérieur, rien ne rapproche les deux boîtiers.

Le nouveau venu arbore un style dépouillé : sur le dessus, deux déclencheurs photo et vidéo, ainsi qu'un sélecteur de mode, auto, photo ou vidéo, et à l'arrière, deux boutons accompagnés d'un trèfle.

Le positionnement très grand public de l'appareil ne fait aucun doute et il sera malheureusement nécessaire de naviguer dans les menus de l'appareil pour effectuer la plupart des réglages en mode débrayé. L'EOS M10 y gagne néanmoins en compacité ; il faudra juger à la prise en main si l'absence de poignée et de revêtement antidérapant n'empêche pas une bonne préhension.

Le capteur qui l'équipe est de mêmes dimensions que celui du M3 et s'accompagne toujours d'un processeur DIGIC 6. Mais sa définition, légèrement en recul, passe de 24,2 à 18 Mpx. L'enregistrement vidéo s'effectue quant à lui toujours en Full HD à 30 i/s. Quant à l'autofocus hybride à 49 points du M3, il a été reconduit — dommage, car c'est précisément sur ce point qu'étaient tournées nos critiques à l'égard de son aîné...

Canon EOS M10

L'écran arrière est orientable à 180°. Il s'agit d'une dalle tactile de 3" (7,6 cm de diagonale) qui affiche 1,04 million de points. Entièrement retourné au-dessus de l'appareil, l'écran permet de céder à l'appel du selfie. Dans ces conditions, l'appareil basculera d'ailleurs automatiquement en mode Autoportrait. Le positionnement très grand public de l'EOS M10 est également marqué par la présence d'un mode "Creative Assist" qui apporte des explications sur les principaux réglages de prise de vue.

L'appareil est doté d'un flash intégré, mais pas d'une griffe porte-accessoire. On ne pourra donc lui adjoindre ni flash cobra ni viseur électronique comme celui développé pour l'EOS M3. La connexion Wi-Fi / NFC est toujours de la partie et permet, comme sur les autres appareils de la gamme, le déclenchement à distance ainsi que le téléchargement des photos sur des périphériques extérieurs.

Canon EOS M10

Enfin, lors du test du M3, nous avions regretté que la gamme d'objectifs Canon EF-M ne soit toujours composée que de 4 modèles. Eh bien là aussi, les choses progressent petit à petit : ce nouvel EOS M10 sera proposé en kit avec un EF-M 15-45 mm IS STM offrant un champ équivalent à celui d'un 24-72 mm en 24x36. On aurait préféré un objectif rétractable ou un zoom motorisé, mais il faudra encore patienter. Ce nouvel objectif se distingue par sa légèreté (130 g), mais pas par sa luminosité, car son ouverture glissante n'atteint que les valeurs f/3,5-6,3. Il intègre 3 lentilles asphériques, un système de stabilisation et une motorisation STM dont la fluidité est particulièrement appropriée à un usage en vidéo.

Le Canon EOS M10, accompagné de l'EF-M 15-45 mm f/3,5-6,3 IS STM, sera vendu 499 €.

> Tous les test de compacts à objectifs interchangeables
> Toute l'actualité


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation