Dans un communiqué de presse publié récemment sur son site global, Canon annonce travailler au développement d’un capteur Cmos équipé d’un système d’obturateur global pour éviter les phénomènes de rolling shutter.

canon cmos avec global shutter

Le rolling shutter. Vous avez sans doute observé maintes et maintes fois ce phénomène sur des vidéos ou des photographies de train à grande vitesse, d'hélices d’avion ou de ventilateur : l’image présente alors des déformations très visibles du sujet en mouvement. Dans le cas d’une source de lumière très brève, il peut également se manifester sous la forme d’une différence d’exposition notable entre deux zones de l’image.

Cette manifestation est due au système d’obturation du capteur qui s’effectue ligne par ligne sur un CMOS, donc avec une légère latence entre les différentes zones, alors qu’elle fonctionne de manière globale sur l’ensemble d’un CCD.

Exemple de rolling shutter avec le Panasonic LX100.

Pour compenser ce phénomène, les fabricants travaillent donc à la mise en place d’obturateurs globaux sur les capteurs CMOS, comme c’est le cas depuis plusieurs années pour Sony avec la F55, ou pour Panasonic qui y travaille sur ses futurs capteurs organiques.

Aujourd’hui, c’est donc Canon qui semble avoir maîtrisé cette technologie. Elle consiste à appliquer un nouveau mode de transmission du signal de lecture sur les capteurs CMOS afin que toutes les zones du capteur soient exposées simultanément. La nouvelle structure de pixel augmenterait également la capacité des puits et permettrait de réduire le bruit, le tout offrant une plus grande dynamique de capture.

Ce sont pour l’instant tous les détails qui ont été dévoilés par la marque, qui indique que ce capteur sera sans doute implanté dans ses futurs produits vidéos, notamment pour la production cinématographique et télévisuelle.

> Toute l'actualité
> Suivez en direct l'actualité photo sur la page Facebook de Focus Numérique
Source : Canon
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation