Le Canon EOS 70D dévoilé ce matin vient remplacer le 60D et se glisse donc entre le 700D et le 7D semi-professionnel. Le nouveau boîtier innove notamment avec l'intégration d'un nouveau capteur Cmos AF Double Pixel qui utilise pas moins de 40 millions de photodiodes pour un autofocus par corrélation de phase en vidéo ou visée directe. Explications.

Canon 70D face nu vue sur le capteur 20 Mpx

Le Canon EOS 70D et son nouveau capteur Cmos de 20 Mpx.

Prise en mains

Le 70D appartient à la famille des boîtiers semi-professionnels. Les boîtiers en «plastique» des 1100D, 100D et 700D sont ici remplacés par un châssis en aluminium beaucoup plus résistant et une coque en polycarbonate. L'ensemble est évident plus lourd, mais également plus rassurant. Le boîtier dispose d'une fabrication tout temps avec de nombreux joints pour assurer une étanchéité à la poussière, à l'humidité et à l'eau (en petite quantité) au niveau des zones sensibles : trappe batterie, carte mémoire, commandes...

Canon 70D joints d'étanchéité

Le dessus de l'appareil regroupe sur l'épaule gauche le barillet pour le choix du mode d'exposition. Il reprend le système de verrouillage central et la simplification déjà vue sur le 700D : les modes scènes sont regroupés sous la position SNC. Notez que comme sur le 700D, le barillet peut tourner sur 360°. La commande de mise sous tension est toujours située à ce niveau. Vous remarquerez les deux micros de part et d'autre de la griffe flash pour l'enregistrement stéréo du son en vidéo. Nous retrouvons l'écran LCD trapézoïdal du 60D pour le rappel des principales options de prise de vue, ainsi que l'agencement des commandes AF, Drive, ISO et mesure de la lumière. Petite nouveauté bienvenue, une nouvelle touche fait son apparition au niveau de la poignée pour sélectionner rapidement regroupement des collimateurs AF en visée optique. Une option plus que louable.

L'EOS 70D dispose d'un flash intégré (NG 12 en mètre pour 100 ISO) et comme le 7D d'un transmetteur pour piloter des flashes distants sans fil.

Canon 70D vue de dessus

L'écran LCD de rappel à la forme bien caractéristique.

La répartition des commandes au dos de l'appareil évolue notablement. La gauche du boîtier accueille désormais la commande du menu et la touche INFO. À droite du viseur, vous trouverez le poste de pilotage pour la visée directe ou le mode vidéo, un levier permettant de passer d'un mode à l'autre. Une fonction bien pratique pour visualiser avant l'enregistrement le champ couvert en vidéo au format 16/9e. Plus à droite, un bouton AF et deux commandes pour le choix du collimateur et la mémorisation de l'exposition sont toujours présents. Sur le bord droit de l'écran, la touche Q permet d'accéder à un menu rapide des principales options de prise de vue. Une roue codeuse et un trèfle de sélection sont également de la partie. Lors de notre prise en mains, nous avons trouvé la roue codeuse un peu petite et le joypad un peu exigu et peu agréable à utiliser. Le 60D souffrait déjà de ce défaut d'ergonomie.

Canon 70D vue de dos

Bon point, le 70D conserve l'écran LCD monté sur charnière.

Si le 70D conserve l'écran LCD monté sur rotule (très pratique pour viser au ras du sol ou au-dessus d'un obstacle) et affichant 1 040 000 points, celui-ci devient tactile comme sur le 650D et le 700D. La réactivité de l'affichage est au rendez-vous et les possibilités tactiles permettent à la fois de choisir rapidement au doigt une zone de mise au point, mais également de naviguer dans les images (zoom par écartement de deux doigts possible).

Connexions et Wi-Fi

Contrairement au D7100 de Nikon, principal concurrent, le 70D ne dispose que d'un seul emplacement SD (compatible UHS-I). Dommage, car l'intégration d'un second emplacement ne doit pas être l'opération la plus coûteuse sur un boîtier. De l'autre côté, vous trouverez une prise mini-jack pour brancher un micro externe stéréo, une entrée pour une télécommande, une sortie HDMI et USB 2 (A/V). Toujours pas d'USB 3 donc, mais le 70D se rattrape en proposant une connexion Wi-Fi. Il sera donc possible de piloter le reflex à distance à partir d'un smartphone, d'une tablette ou un ordinateur. Il sera également possible de transférer ses images pour les partager rapidement. Vous pourrez également vous connecter à un réseau Wi-Fi pour envoyer vos images sur des réseaux sociaux préenregistrés.

Canon 70d vue de côté

Le 70D ne propose qu'un seul emplacement SD.

Viseur et autofocus

Le viseur optique évolue également. Celui-ci passe d'une couverture de 96% à 98%. Sur ce point, il fait donc un peu moins bien que les Pentax K-5 ou Nikon D7100 qui offrent une couverture plein cadre de 100%. Le grossissement est de 0,95x. Il est possible d'afficher de nombreuses informations en surimpression avec notamment une grille d'alignement, un niveau électronique, les points AF (19), indicateur de batterie, alerte sur l'utilisation d'un filtre...Contrairement au 7D, le niveau électronique n'affiche que les informations que sur un seul axe. 

Canon 70D viseur optique

Le module AF passe de 9 à 19 collimateurs de type croisé (sensibilité de -0,5 à +18 IL) dans une configuration assez proche de celle du 7D. La couverture est assez large et la meilleure densité des points AF facilite le suivi d'un sujet. Sur cet aspect, le Nikon D7100 semble plus costaud avec 51 collimateurs, dont 15 croisés. Attention, le nombre ne fait pas tout et il faut compter sur la réactivité de l'ensemble. Le 70D s'est montré particulièrement véloce lors de notre prise en mains. Nous sommes impatients de tester l'efficacité du nouveau module dans différentes conditions lumineuses. Les menus du système autofocus permettront de régler la sensibilité du suivi AF et il sera possible de réaliser un micro ajustement pour régler les problèmes de front ou back focus.
 

Canon 70d capteur AF 19 points

Le capteur AF 19 points du Canon 70D.


La mesure d'exposition est confiée à la cellule iFCL qui comporte 63 zones de mesures sensibles à la couleur et qui prend en compte la distance de mise au point. Une cellule que l'on retrouve sur le 7D et le 60D.

Le Canon intègre un nouvel obturateur garantissant 100 000 déclenchements (contre 60 000 sur le 60D, mais 150 000 sur le Nikon D7100). Le 70D dispose d'un mode déclenchement silencieux vraiment silencieux. L'obturateur est capable de grimper au 1/8000 s et la synchro flash est possible jusqu'au 1/250 s.

Canon 70D obturateur

Processeur Digic 5+ et vidéo

Le nouveau reflex dispose du Digic 5+ identique à celui 6D. Ce processeur assure une rafale à 7 vues par seconde sur 65 JPeg et 16 raw. La cadence passe à 3 vps en mode silencieux. Le 70D fait donc mieux que le D7100 qui offre une rafale à 6 vps en mode classique (7 vps en mode crop x1,3).

Côté vidéo, le boîtier Canon est, comme souvent, très complet. Il sera possible de filmer en HDTV 1080 à  30, 25 ou 24 vps en compression intra ou inter. Le mode HDTV 720p permet de doubler la cadence (60, 50 vps) afin de pouvoir réaliser des ralentis fluides. Tous les modes d'exposition sont disponibles et modifiables pendant l'enregistrement vidéo.

Canon 70D mode vidéo

Nouveau capteur avec autofocus Double Pixel : le vrai changement

L'arrivée d'un nouveau capteur APS-C de 20 Mpx est sans doute le changement le plus radical du 70D. Pas pour sa définition en hausse (le D7100 de Nikon arbore fièrement 24 Mpx sans filtre passe-bas...), mais pour sa nouvelle technologie d'autofocus par corrélation de phase. Si le 650D fut le premier reflex de la marque à embarquer un capteur Cmos Hybrid avec des pixels dédiés à la mise au point par corrélation de phase, le 70D pousse le concept beaucoup plus loin avec pas moins de 40 millions de pixels dédiés à l'autofocus en mode visée direct ou vidéo ! Avec un capteur de 20,2 Mpx APS-C, les photodiodes font environ 4 µm de côté : en mode AF, un des côtés ne fait plus que 2 µm !

Canon 70D capteur double pixels : 40 Mpx pour l'autofocus corrélation de phase sur capteur

En effet, chaque pixel du capteur est subdivisé en 2 sous-pixels qui permet de créer une image A et une image B. Les deux sous-pixels sont regroupés au moment de la prise de vue pour créer l'image finale. Au moment de la recherche du point, la parallaxe entre l'image A et B est calculée pour piloter rapidement le mouvement des lentilles dans l'objectif.

Canon 70D autofocus par corrélation de phase sur capteur

Sur le papier, cette technologie est attrayante, mais nous savons d'expérience que parfois le résultat n'est pas à la hauteur. Ainsi, le 650D de Canon ou le Fujifilm X100S ne sont pas les appareils les plus rapides et pourtant ils disposent d'une technologie d'autofocus par corrélation de phase sur le capteur principal. 

Lors de notre prise en mains, il faut bien avouer que nous avons été impressionnés par la réactivité de cet autofocus. La recherche du point est très rapide et n'a rien à voir avec tous les autres reflex Canon. Le mouvement est peut-être un peu sec pour la vidéo malgré l'utilisation d'optiques STM, mais en photo le confort en visée directe sur écran est indéniable. Canon prend ici une longueur d'avance sur la concurrence. Sans atteindre la réactivité des meilleurs modules AF par détection de contraste de certains COI Panasonic (G6, GH3) ou Olympus (EM-5, E-P5...) le 70D s'avère redoutable d'efficacité et nous sommes impatients de pouvoir essayer ce mode avec un modèle définitif. Bien sûr, cette technologie est surtout efficace avec les optiques STM (18-55 mm et 18-135 mm en EF-S et 40 mm en EF).

Canon 70D couverture AF 80%


La surface AF utilisable représente environ 80% du capteur. Outre l'autofocus, cette technologie ouvre de nouvelles perspectives. En effet, s'il est possible d'enregistrer deux signaux pour un seul photodiode, nous attendons de Canon un mode HDR beaucoup plus performant, le capteur pouvant à la fois enregistrer les informations pour les hautes et les basses lumières (la définition serait alors moindre) comme le proposait Fujifilm avec ses capteurs Super CCD.

En photo, le 70D enregistre des fichiers raw sur 14 bits en différentes tailles M-Raw, S-Raw. La plage ISO s'étend de 100 à 12 800 qu'il sera possible de pousser à 25 600 ISO. Contrairement à d'autres marques (Nikon, Pentax ou Sony), Canon ne semble pas pressé de retirer le filtre passe-bas sur ses capteurs.

Côté batterie, le 70D reprend la batterie LP-E6, mais le grip d'alimentation change et il faudra investir dans un nouveau modèle BG-E14.

Prix et disponibilité

L'EOS 70D de Canon sera disponible fin août en trois configurations :
> 1099 euros nu
> 1249 euros avec un 18-55 mm f/3,5-5,6 STM
> 1449 euros avec un 18-135 mm f/2,5-5,6 STMLe

Notre premier avis

Canon livre ici une belle mise à jour du 60D. Nous attendions un écran tactile, du Wi-Fi, une cadence rafale pour la photographie sportive, un mode vidéo complet, un autofocus plus perfectionné...Sur tous ces points nous sommes presque comblés. 

Nous aurions toutefois aimé un double emplacement pour les cartes mémoire, un viseur 100% et pourquoi pas un module GPS intégré. Dans notre liste de souhaits, nous attendons toujours que le constructeur intègre le rétro éclairage des commandes pour faciliter les manipulations dans la pénombre ou une prise HDMI non compressée pour une vidéo de meilleure qualité.

Le nouveau système autofocus pas corrélation de phase sur le capteur principal nous a vraiment impressionnés lors de notre prise en mains et tous les reproches que nous pouvions faire sur la lenteur de l'autofocus en vidéo ou en visée directe s'évanouissent avec le 70D. Voilà une bonne nouvelle qui augure de belles améliorations dans la gamme Canon. Reste à Canon à sortir de nouvelles optiques STM pour profiter de cet autofocus revigorer.

Lire également :
> Fiche technique complète du 70D sur le site de Canon

Source : Canon France


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation