Canon lance aujourd'hui son nouveau reflex destiné aux amateur : l'EOS 650D. Un petit récapitulatif s'impose. Le célèbre EOS 550D disparaît et le EOS 600D vient prendre sa place pour laisser l'EOS 650D prendre le haut de gamme des appareils conçus pour les débutants. Nous avons donc désormais dans cette gamme l'EOS 1100D, l'EOS 600D et le nouvel EOS 650D.

Canon EOS 650D

L'EOS 650D n'est pas une révolution, mais une très belle évolution du 600D. Au programme des principales nouveautés : une nouvelle version du capteur Cmos de 18 millions de pixels, un réel système autofocus permanent en vidéo, une cadence d'acquisition à 5 images par secondes en rafale, un nouvel écran arrière tactile, une sensibilité grimpant jusqu'à 25 600 ISO.
 
L'ergonomie de l'appareil est la même que celle de l'EOS 600D : un appareil compact basé sur un chassi en acier et une coque en poylcarbonate et fibre de verre. L'appareil n'est pas estampillé "Tous Temps" comme son grand frère l'EOS 60D. Il pèse 575 grammes nu.
Canon EOS 650D face
Canon EOS 650D dos
Principale nouveauté du 650D : un écran tactile multipoint monté sur rotule.

La prise en main est excellente même pour les personnes avec de grandes mains. Le boîtier est équipé de grips en caoutchouc qui assurent une bonne adhérence.

L'interface est toujours la même : une mollette de réglage, un écran orientable, un pavé en croix et quelques touches d'accès rapides. Les connectiques sont basiques : USB, HDMI, Micro. L'appareil fonctionne avec des cartes au format SD.
Canon EOS 650D côté carteCanon EOS 650D côté connexions

Le capteur est toujours composé de 18 millions de pixels (comme sur l'EOS 600D) au format APS-C en technologie Cmos. Cependant, c'est une nouvelle mouture hybride intégrant l'utilisation de pixels dédiés à l'AF en vidéo. Un système de corrélation de phase semblable sans doute à ce que l'on trouve déjà dans les Nikon 1.

Ce capteur est associé au dernier processeur Canon, le DiGiC 5 qui permet d'atteindre jusqu'à 5 images par secondes en rafale, une cadence largement suffisante pour figer l'instant décisif des scènes d'action et de monter jusqu'à 25 000 ISO en sensibilité simulée, parfait pour les faibles conditions lumineuses.

Canon EOS 650D
Le nouveau capteur APS-C 18 Mpx avec un système de corrélation de phase pour la mise au point en vidéo.

Canon EOS 650D
La carte mère de l'EOS 650D.

L'écran arrière est toujours orientable, il dispose d'une définition de plus d'un million de pixels. Désormais, il est également tactile et surtout multipoint. L'appareil peut donc être piloté entièrement du bout des doigts via l'écran arrière : réglages des menus, paramètres de prise de vue, visualisation des images, autofocus, effets, etc.

C'est un réel plus et nous avons été agréablement surpris de la qualité de l'interface tactile : précision, fluidité, gestion des deux doigts pour zoomer... Ce n'est pas encore aussi fluide d'un bon smartphone, mais c'est de loin le plus agréable du moment sur un appareil photo.

Vidéo de présentation de l'interface tactile de l'EOS 650D.
Canon EOS 650D prises en mains écran orientable
EOS 650D écran orientable.

Le mode vidéo lui aussi évolue et intègre désormais un système autofocus actif en continu pendant l'enregistrement. Sur ce point, les reflex "traditionnels" montraient tous leurs limites en vidéo. Sans de très bonnes connaissances et/ou des accessoires plus coûteux que l'appareil lui même, il était presque impossible pour des utilisateurs novices de faire des vidéos de qualité (sous entendu, sans problème de netteté). En effet jusque ici les modes vidéos des reflex engendraient systématiquement un AF à détection de contraste lent, hésitant et très bruyant.

Le nouveau capteur de l'EOS 650D intègre des pixels hybrides qui permettent de réaliser un autofocus par corrélation de phase qui permet de dégrossir rapidement la mise au point, l'autofocus basculant ensuite en détection de contraste pour affiner le point (l'AF par contraste est plus précis). L'AF est donc actif en continu pendant l'enregistrement des vidéos. Comme les compacts à objectifs interchangeables, les constructeurs doivent adapter les optiques aux nouveaux besoins de la vidéo. Pour bénéficier réellement des progrès de la mise au point AF hybride, il faudra impérativement s'équiper de nouvelles optiques.

C'est donc l'occasion idéale pour Canon pour sortir une nouvelle gamme d'optiques EF-S STM (Stepper Motor) équipés d'un moteur pas à pas. Canon lance donc une nouvelle version de l'EF-S 18-135 mm f/3,5-5,6 stabilisé STM et un nouveau pancake 40 mm f/2,8 STM. Ces deux optiques devient donc incontournables pour exploiter pleinement les nouvelles possibilités vidéos de l'EOS 650D, comme vous pouvez le constater sur la vidéo ci-dessous.

Comparaison autofocus avec optique USM et optique STM.

Nos premiers tests sont plutôt convaincants. Objectivement on ne gagne pas réellement rapidité, mais en souplesse et en précision, deux facteurs très importants en vidéo. Les objectifs sont parfaitement silencieux et rendent du coup tout a fait exploitable le petit micro intégré pour dépanner. Pour rappel, à l'heure actuelle, l'enregistrement sonore avec le micro intégré pour des vidéos en mise au point automatiques est presque impossible : le bruit du moteur de l'optique pollue l'enregistrement sonore.

Canon EOS 650D EF-S STM 40 mm
Un pancake chez Canon ! Le nouveau 40 mm f/2,8 est extra-plat. La focale équivalente à 65 mm en 24x36 est un peu plus étonnante.

Canon EOS 650D 40 mm taille
Canon EOS 650D EF-S 18-135 mm STM
EF-S 18-135 mm f/3,5-5,6 STM IS

Notre premier avis

Le Canon EOS 650D est une assez belle évolution du Canon EOS 600D. La nouvelle interface tactile apporte un réel plus et une nouvelle expérience à l'utilisation qui ravira les habitués de smartphones qui souhaite se lancer dans l'aventure reflex. Bien entendu elle n'empêche en rien l'utilisation classique de l'appareil avec de vrais boutons physiques ! La rafale à plus de 5 images par secondes améliore grandement la polyvalence de l'appareil qui sera désormais bien armé pour la photo d'action. Autre point très intéressant, mais qui demande des tests poussés, c'est le nouveau système AF en vidéo si l'appareil est couplé à une optique STM : la: mise au point, est beaucoup plus souple et précise qu'avec une optique classique. Quoi qu'il en soit, les choses vont dans le bon sens et nous avons hâte de voir arriver ces technologies sur des boîtiers experts et professionnels. 

L'EOS 650D sera lancé à 849 € nu, en kit avec un 18-55 mm à 949 €, avec un 18-135 mm STM à 1199 € ou en double kit 18-55 mm et 55-200 mm à 1199 €.
Le nouveau 18-135 mm IS STM f/3,5-5,6 sera proposé lui à 549 € et le 40 mm f/2,8 STM à 249 €.

Le tout sera disponible à la fin du mois de juin.

Cet été, l'EOS 650D sera en concurrence avec le nouveau Nikon D3200 et son capteur de 24 millions de pixels qui est proposé en kit avec un 18-55 mm aux alentours des 700  €.

Source : Canon France
Contact Charte de la vie privée