Petite valse de produits dans l'entrée de gamme chez Canon. Alors que le 1000D est déjà remplacé par le 1100D, le 500D disparait définitivement du catalogue au profit du déjà best-seller 550D. Le nouveau 600D vient alors coiffer cette gamme.

Canon  600D écran ouvert
Le Canon 600D et son écran LCD monté sur rotule : idéal pour les compositions originales ou la vidéo.



Toujours intouchable au niveau de la définition des images (18 Mpx sur un capteur APS-C), Canon étend son argument à deux boîtiers sur trois (le 1100D reste à 12 Mpx). Le Canon 600D a toutefois d'autres arguments que la seule définition des images et emprunte au 550D, mais également au 60D pour sa fiche technique. 

Capteur : 18 Mpx, toujours le record

Coté oeil, le 600D reprend le 18 Mpx qui sévit déjà sur le 550D, le 60D et le 7D. Épaulé d'un processeur de traitement des images DIGIC 4, il est probable que la qualité des images au niveau du traitement du signal soit assez proche de ce que délivre actuellement le 550D équipé du même duo. Rappelons que le DIGIC 4 permet l'enregistrement de fichiers bruts sur 14 bits. Au niveau du système de nettoyage, le 600D dispose d'un système de vibration du filtre infrarouge.
Côté cadence, le 600D reprend les chiffres du 550D avec un rafale à 3,7 i/s sur 34 JPeg et 6 Raw. La vidéo bénéficie du même traitement et vous retrouverez l'enregistrement en HDTV 1080 à 24, 25 et 30 i/s (50/60 i/s en 720 p) dans un fichier .MOV (compression H.264) avec son mono. Pour la stéréo, il faudra passer par la prise micro intégrée au boîtier. Il est possible d'utiliser le 600D en caméscope tout automatique, mais vous pouvez également débrayer l'enregistrement vidéo en mode manuel. On note toutefois deux nouveautés : la fonction snapshot et le zoom numérique. La première est équivalente à la fonction du même nom qui existe déjà sur les caméscopes de la marque. Pour rythmer les vidéos et limiter les plans trop longs, le mode Snapshot réduit le temps de filmage à 2, 4 ou 8 secondes. De quoi dynamiser vos films. Surtout qu'il est possible d'insérer automatiquement un morceau de musique. La seconde nouveauté est le zoom numérique pendant le filmage. Ce dernier permet de zoomer de 3 à 10x dans la vidéo en conservant une définition de 1920x1080 pixels avec une fluidité. Nous n'avons pas d'information sur la mise au point en visée directe ou en vidéo. Nous devrions donc retrouver l'autofocus poussif existant déjà sur le 550D. A confirmer par la suite.

Canon 600D vue de dessus
Canon 600D et le nouveau mode A+ (basic +) accessible directement sur le barillet.

Visée, écran, autofocus et cellule d'exposition...

Le viseur est identique à celui du 550D : un pentamiroir assurant une couverture de champ de 95% et un grossissement de 0,85x. L'évolution la plus visible reste donc l'écran LCD monté sur rotule qui est identique à celui du 60D et qui affiche 1 040 000 points pour une diagonale de 7,7 cm. Un vrai plus pour des cadrages originaux et la vidéo. La cellule d'exposition iFCL à 63 zones se généralise sur les nouveaux boîtiers et le 600D ne fait pas exception à la règle. Le correcteur d'exposition varie de +/-5 IL, mais nous regrettons que le bracketing reste figé à +/- 2 IL sur 3 vues. L'autofocus reste également identique avec 9 collimateurs, dont un central sensible à f/2,8.

Canon 600D cotés

Canon 600D : prise micro, télécommande, sortie HDMI, vidéo, mais toujours pas de synchro flash.


... et des aides

En plus des traditionnels modes P,S,A et M, le 600D dispose de nouveaux modes assistés. Ainsi, le reflex est le premier chez Canon à proposer une détection automatique des scènes exactement comme sur les compacts. La détection de scène analyse automatiquement les visages, la luminosité, le mouvement, le contraste et la distance de mise au point et transmet ces informations au mode Auto Scène Intelligent qui détermine le meilleur mode à utiliser.
En outre, le 600D dispose d'une position Basic + qui est une évolution du mode Creative Auto qui permet de jouer sur certains paramètres (exposition, flou arrière, balance des blancs) de manière transparente. Des filtres créatifs sont toujours disponibles (noir & blanc, miniature, toy camera...) tout comme les styles d'image.
Pour faciliter l'utilisation du reflex et des différents modes, un guide (texte d'explication) est disponible pour tous les modes et toutes les fonctionnalités de l'appareil.

Canon 600D dos

Canon 600D de dos et son bel écran monté sur rotule latérale.


Pilotage de flashes distants sans fil

Autre point intéressant et comme le 60D et 7D, le 600D intègre un transmetteur Speedlite afin de pouvoir piloter des flashes distants sans fil jusqu'à 2 groupes de 5 flashes (contre 3 groupes avec le 7D). En outre, un nouveau mode Easy devrait faciliter la mise en oeuvre avec un seul groupe de flash et un seul canal de communication.

Prix :

Canon EOS 600D nu : 799 euros
Canon EOS 600D + 18-55 mm IS : 899 euros

> Fiche technique complète du 600D sur le site de Canon

Notre premier avis :

Proposé à 800 euros nu, le 600D est une petite évolution du 550D (que l'on trouve équipé à environ 600 euros). Pour environ 200 de plus, le 600D apporte la gestion des flashes sans fil, l'écran monté sur rotule et de nombreuses aides à la créativité. Cela justifie-t-il le prix ? Le 60D reste au-dessus avec un viseur optique plus confortable (prisme en toit), une rafale plus généreuse, une interface plus intéressante avec une roue codeuse et un écran LCD de rappel et une finition plus qualitative. SI le 600D propose un mode vidéo intéressant, il manque toujours un autofocus continu fonctionnel.
Chez Nikon, le D5000 ou D90 ne font pas réellement le poids face au 550D et la marque doit réagir avec un véritable remplaçant au D90. Pour trouver le véritable concurrent, il faut lorgner du côté de Sony et son Alpha 580 (800 euros environ). Présenté en août dernier, le reflex Sony est équipé d'un capteur Exmor 16 Mpx de bonne facture et propose une fiche technique intéressante : rafale à 5 images (qui peut grimper à 7 sans mise au point), écran 920 000 points orientable (moins souple que la rotule), mode vidéo 1080 (sans autofocus), mode panoramique par balayage, visée directe sur écran LCD avec autofocus réactif, module autofocus sur 15 points... La bataille sera rude.

À titre d'information, vous trouverez ci-dessous la comparaison des mesures DxOMark concernant les fichiers bruts des Canon EOS 550D (même capteur, même processeur que le 600D) et le Sony Alpha 1580.
Canon 550D Sony A580 bruit comparaisonCanon 550D Sony A580 dynamique comparaison

Source : Canon France


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation