Sony annonce la sortie du PMW-200 : un nouveau caméscope de poing XDCAM EX filmant en Full-HD à 50 Mbps et doté d'une interface Genlock/TimeCode. La polyvalence semble être le mot d'ordre sur ce modèle.

C'est à l'occasion d'une journée porte-ouverte chez un revendeur Sony à Hong Kong, que nous avons pu découvrir le nouveau caméscope PMW-200 annoncé depuis plusieurs semaines par le fabricant japonais.

Le PMW-200 est un caméscope de poing XDCAM plus léger que l'EX1R (testé) mais doté d'une qualité d'enregistrement accrue et d'une connectique plus complète. Son gabarit est comparable à un caméscope HDV du type Sony HVR-Z5 et cette compacité le rend plus opérationnel en reportage-news.
Le double slot à cartes SxS (volet gris) peut recevoir aussi des cartes SD avec un adaptateur.

Le boîtier dispose :
- Un écran LCD de 8,9 cm (1920x480) et un viseur orientable (852x480),
- Un pare-soleil à volets,
- Un double slot à cartes SxS (compatible avec cartes SD avec un adaptateur),
- Une roue à filtres ND sur 3 niveaux,
- Une fonction Zebra,
- Deux prises XLR avec réglages des niveaux.

Enregistrement en 50 Mbps

C'est la principale valeur ajoutée du PMW-200 : l'enregistrement en HD (1920x1080) compressé en MPEG-2 Long GOP monte désormais à 50Mbps (contre 35 Mbps sur l'EX1R) toujours échantillonné en 4:2:2 . Il est également possible de choisir entre deux formats d'encapsulage : le format de fichier MXF (cartes formatées UDF) et le format de fichier MP4 (cartes formatées FAT).

Vous pouvez également enregistrer des vidéos au format MPEG HD (4:2:0) ou au format DVCAM (720x576) sachant que certaines régions travaillent encore sur du workflow SD.
Le flanc droit du PMW-200 avec la sangle de poignet, le bloc XLR et la pince à micro (la même que sur la HVR-Z7).

Optique et capteur

Dans ce domaine, le PMW-200 reprend l'architecture de l'EX1R ce qui est plutôt une bonne chose. On retrouve l'objectif fixe Fujinon stabilisée (f/1,9-f/16) doté d'un zoom 14x (31,4 - 439 mm en équivalent 35 mm) à 3 bagues graduées avec cran de butée (zoom, iris, focus). On conserve aussi le tri-capteurs Exmor CMOS½ pouces à faible bruit et offrant une large gamme dynamique. On peut donc espérer une sensibilité comparable à celle de l'EX1R.

Ralenti et mémoire cache

Déjà présente sur l'EX1R, la mémoire cache permet d'enregistrer des images avant de filmer. Entendez par là qu'une mémoire tampon enregistre en continu puis se vide toutes les 15 secondes pour ne rien perdre d'un événement furtif.

On retrouve aussi le mode Slow & Quick pour capturer des séquences de 1 fps à 60 fps en mode 720p, et de 1 fps à 30 fps en mode 1080p. Cette modification de la cadence de trames permet de capter des ralentis ou des accélérés en direct (sans l'audio).

L'écran LCD orientable (1920x480) avec l'affichage du Zebra.

Connectique et Wi-Fi

Le PMW-200 dispose d'une connectique complète avec une interface Genlock et timecode permettant de tourner multicaméras et en studio. La sortie HD-SDI permet également de faire du monitoring broadcast. Enfin, un contrôle à distance Wi-Fi (adaptateur requis) sera disponible d'ici la fin de l'année 2012, grâce à une mise à jour gratuite du firmware.
L'arrière du boîtier comporte la sortie HD-SDI (câble jaune),une prise TimeCode et une prise Genlock.

Le PMW-200 est prévu pour être disponible en septembre 2012 au prix conseillé de 7 790 US dollars. Il sera en concurrence frontale avec le Canon XF305 (testé).

Notre avis

Difficile de donner un avis sur un caméscope non testé. Ayant pu toutefois le tenir en main, la première chose qui réjouit est sa compacité face à l'EX1R. Un boîtier plus fin et plus léger qui permet de le tenir au poing et de le caler sur l'épaule en filmant avec l'écran LCD (très pratique en reportage). Sa connectique Genlock/TimeCode lui ouvre en outre le tournage multicam et en studio. Le duel face au Canon XF305 sera très serré.
Source : Sony
PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
Un nouveau caméscope XDCAM : le Sony PMW-200



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation