Deux passionnés veulent ressusciter la caméra Super 8 en lui intégrant tous les équipements d'un caméscope pour un prix inférieur à 2500 euros.

Lancé par Kodak en 1965, le Super 8 fut durant plusieurs décennies le format de pellicule rêvé du cinéma amateur jusqu'à la fin des années 80. Plus répandu et moins onéreux que le 16 mm, le Super 8 pourrait revenir sur le marché des caméras grâce à deux Danois qui ont fabriqué un premier prototype : la Logmar.

Cette caméra a été créée par un père et son fils, Tommy et Lasse, respectivement âgés de 63 et 30 ans. Le premier est expert en mécanique de précision, et le second est spécialisé dans la conception de firmware et de microcontrôleur.

La Logmar possède tous les équipements dignes d'un caméscope professionnel : une puce Wi-Fi, un lecteur de carte SD, un processeur, et un viseur LCD.

La Logmar filme une bobine Super 8 qui est enroulée par un moteur interne sur une cadence allant jusqu'à 54 images/seconde. L'image n'est donc pas numérisée, mais bien couchée sur une pellicule de 8mm qu'il faudra ensuite développer et projeter sur un écran.

Les chargeurs contiennent 15 mètres de film, ce qui équivaut à une durée d'environ 2 minutes 40 secondes lorsque la caméra tourne 24 images par seconde ou 3 minutes 30 à 18 images par seconde

L'ergonomie est toutefois bien celle d'un caméscope moderne. Le système est basé sur un puissant processeur ARM Cortex 3 qui contrôle toutes les fonctions, et est un firmware évolutif. Ce kit permet également d'enregistrer l'audio en numérique en haute qualité (16 bits, 48Khz) sur des cartes SD.

La caméra possède aussi des prises XLR Phantom 48 V et une prise mini-jack 35,mm pour les micros. L'alimentation est assurée par des batteries classiques de caméscope (7,2 volts) qui sont disponibles à peu de frais. Enfin, la Logmar possède une monture C pour fixer les lentilles.

La Logmar est attendue pour avril 2014 et coûtera entre 2000 et 2500 euros via le site www.logmar.dk qui est pour l'instant en accès restreint.

Notre premier avis :

Une vague de nostalgie souffle sur le marché de la vidéo depuis quelques années. La caméra Logmar n'est pas sans rappeler la Digital Bolex qui ressuscite la caméra 16mm avec une numérisation du signal vidéo au format RAW. Ici le pari est plus incertain, car la Logmar s'adresse aux vrais puristes de la pellicule. La cartouche Super 8 est conservée et seul l'audio est numérisé. Une ergonomie que beaucoup de vidéastes n'ont jamais connue et à laquelle ils ne sont pas forcément prêts à s'adapter puisqu'il faudra investir dans un projecteur et une colleuse à ruban adhésif qui relèvent presque aujourd'hui de la muséologie. Le projet Logmar risque donc de rester une idée fantaisiste d'autant que le Super 8 offre une image très moyenne.
Source : Filmkorn
PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
Caméra Logmar : le Super 8 fait son come-back



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation