Le Yen est horriblement cher. Le touriste photographe débarquant au Japon en fait l'amer constat dès qu'il débarque, plein d'espoir, dans les allées des magasins géants que sont les Yodobashi, Bic Camera et consorts.

yodobashi
Le site Internet de Yodobashi.

Calculette en main, on s'échine à trouver une bonne affaire... et ce n'est pas chose aisée. Oh de temps à autre on trouve un bon prix, mais c'est parfois au prix de surprises désagréables, comme par exemple un firmware en japonais uniquement, et impossible à flasher dans une autre langue. Sony ou Panasonic sont des spécialistes de la chose, à tel point que les vendeurs des grands magasins ont du se résoudre à placarder des affiches en anglais (une prouesse) dans les rayons des marques concernées: "japanese menu only". Mais bien que rares, les bonnes affaires peuvent exister et arpenter les allées de ces magasins géants est intéressant ne serait-ce que par le nombre des références en rayon, par la pléthore d'accessoires, etc. On y découvre toujours des tonnes de choses très tentantes. 

Un exemple de cherté

Le Yen cher, une plaie pour le touriste ? Un petit exemple photographiquement parlant. 
Un boîtier EOS 5D MkII est facturé ici 222 400 Yens (chez Yodobashi), soit au cours actuel (1 euro pour 112 Yens) 1985 euros. Sans se fouler, en allant simplement à la Fnac, on trouve le même boîtier à 1840 euros. Moins cher en France, malgré un taux de TVA à 19.6% (5% seulement au Japon) et les frais engendrés par le processus d'import. C'est vite rageant. 
Il y a quelques années le Yen avait atteint un "plus bas" historique. Pour 1 euro on avait 160 Yens. Notre 5D MkII coûtait alors 1390 euros... ça c'est une belle affaire !
Entre ces deux extrêmes, le cours "normal" de la devise s'établit habituellement entre 1 euro pour 130 à 140 Yens. Mettons 135 pour simplifier les choses. Ce qui donne le 5D MkII à 1650 euros. Là encore, une belle remise. 

 
Canon 5D MarkII
Le Canon 5D Mark II et son tarif sur Internet.

La situation actuelle est donc assez peu propice à l'achat irréfléchi dans les grosses chaînes de distribution conventionnelles. 
Mais il existe une bouée de sauvetage encore intéressante. Il s'agit du marché de l'occasion. 

Le marché de l'occasion

Ceux qui sont venus passer quelques jours ici s'en sont certainement vite rendu compte. Le Japon est un pays extraordinairement propre, méthodique et appliqué. Et les occasions que l'on trouve sont à cette image. 
Mon adresse fétiche: Map Camera. Le site web est en japonais, mais un navigateur comme Chrome se chargera de la traduction. Il s'agit d'un magasin dédié à la photo situé dans le quartier de Shinjuku. Une adresse fantastique pour les passionnés. Deux petits immeubles, classant les appareils par marque... et par étage (petits étages, ne nous emballons pas): au sous sol les Leica, Hasselblad, etc. Un étage pour Nikon, un pour Canon, un autre pour Pentax, Sony et Sigma, etc.
Et ici on trouve de tout. Des modèles neufs, et pas mal d'occasions, y compris de vieux boîtiers. Chaque occasion est classée en fonction de son état. L'échelle comporte 6 niveaux, allant du "comme neuf" (marchandise achetée et ouverte, mais pas ou peu utilisée et dans un état identique au neuf) à l'achat pour pièces (un matériel hors d'usage). 
C'est là que j'ai acheté un D700, pour à peine plus de 1500 euros. Boîtier impeccable, pas une éraflure... et seulement 4 000 déclenchements. Le top dans l'histoire, c'est qu'on dispose de 2 semaines pour ramener le produit si on n'est pas satisfait. Largement de quoi aller faire vérifier son appareil dans l'un des "Service center" de sa marque pour en faire valider l'état. 

 

Nikon d700
Le Nikon D700 et son prix (neuf) sur Internet en France.

Map Camera n'est certainement pas la seule bonne adresse de Tokyo. Et promis, au fur et à mesure de nos découvertes, nous partagerons les bonnes adresses. 

Le magasin est sous le point vert. Pour y parvenir, allez à la gare de Shinjuku (JR) et prenez la sortie "West Exit". En sortant de la gare, prenez à gauche et passez devant Odakyu Terrace city. Remontez la rue jusqu'au premier passage piéton et traversez. Vous verrez un Yodobashi. Longez-le (Yodobashi à droite, un terminal de bus à gauche), puis tournez à droite. Map Camera est dans cette rue, un peu plus loin à droite. N'oubliez pas votre passeport pour avoir droit à la remise de 5% du "duty free" faite directement en magasin.  



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation