En 2013, la société suédoise Profoto proposait sur le marché un véritable flash de studio (500Ws) autonome et TTL (Canon / Nikon) : le B1. Cette année, c'est un B2 qui débarque chez les revendeurs photo. Sans remplacer le B1, le B2 vient plutôt compléter la gamme de flashes portatifs chez Protofo avec un modèle bien plus léger et maniable.

profoto B2

Léger, puissant et toujours TTL

Pour recréer en extérieur un studio, il de la puissance et dans cette optique le système B1 convient parfaitement. Mais l'ensemble reste lourd (plus de 3 kilos avec la batterie) et encombrant, nécessitant souvent d'être accompagné d'un assistant. Avec le B2, Profoto conserve les avantages d'un système autonome et TTL, mais rend l'ensemble portatif.

Le système B2 se compose d'un générateur (avec batterie) de 1,6 Kg (6 x 8 17 cm) que l'on peut porter en bandoulière et d'une tête flash très compacte et légère (10 cm de profond et 10 cm de diamètre), l'ensemble assénant des éclairs de 250 Ws. Une puissance certes deux fois moindre qu'un B1, mais qui reste 5 fois supérieure à celle d'un flash cobra traditionnel (généralement entre 50 et 60 Ws). Autre avantage sur les flashes cobra, le temps de recyclage nettement plus court et un mode burst qui permet d'aligner pas moins de 20 éclairs par seconde. L'autonomie de la batterie est annoncée pour 215 déclenchements à pleine puissance.

profoto B2

Naturellement, le B2 de Profoto est compatible avec le système sans fil AirTTL (il faudra toutefois rajouter 305 euros) qui permet de piloter le flash à distance en mode TTL avec les boîtiers Canon / Nikon. Ainsi, le B2 est aussi simple à utiliser qu'un flash cobra avec une mesure d'exposition automatique. Une fois le contrôler fixer sur le reflex, il suffit de déclencher l'appareil photo s'occupant de doser correctement la puissance de l'éclair pour l'exposition. Vous pouvez bien sûr travailler en mode manuel et piloter à distance la puissance du flash comme bon vous semble. Les utilisateurs d'appareils photo Sony, Pentax ou Fujifilm devront d'ailleurs travailler comme ça puisque le module TTL n'est pas disponible. En effet, les constructeurs conservent jalousement leurs procédés et Profoto doit opérer de l'ingénierie inverse pour décrypter le fonctionnement des modes TTL des marques.

Profoto B2

Notez que la lampe pilote est un système à LED. Dommage que les concepteurs n'aient pas proposé un système plus puissant qui aurait pu également servir d'éclairage continu pour la vidéo. Dans le B2, les 9 W (équivalent à 50 W halogène) paraissent un peu faibles.

Nouveaux accessoires

Si le B1 était le premier modèle du système Off Camera Flash (flash en dehors du boîtier), le B2 a une approche un peu plus ambigüe. En effet, les faibles dimensions et le poids d'une tête B2 permettent de la fixer à l'appareil via un bras. Le photographe de mariage ou d'évènementiel trouverons donc ici un flash puissant et dont la lumière pourra facilement être modelée.  Le B2 est compatible avec toute la gamme de façonneurs Light Shaping Tools, mais également avec une nouvelle série d'accessoires OCF (Off Camera Flash donc...) plus petits et plus légers et spécifiquement développés pour le B2. Quatre nouvelles boîtes à lumière, un kit de grilles nid d'abeilles, un snoot, un volet coupe-flux seront disponibles afin de modeler votre lumière. Attention, tout cela est en option et donc payant. Il faut compter 80 euros pour la speedring qui permet de fixer ces nouveaux accessoires. Le kit nid d'abeilles sera disponible à 80 euros comme la plus petite des boîtiers à lumière. 

Profoto B2

Restons dans les prix. Le système B2 plus petit et plus léger reste assez cher. Comptez 1660 euros (HT) pour un ensemble comprenant le générateur (avec batterie et sac à bandoulière), une tête B2 et un chargeur standard (seul le chargeur standard du système B1 est compatible avec le B2), le tout étant livré dans un sac de transport bien pensé et robuste. Un autre kit sera disponible avec deux têtes (asynchrones et modulables indépendamment) au tarif de 2310 euros (HT). Le prix de la batterie supplémentaire est fixé à 205 euros (HT).

Notre premier avis

En attendant les tests (qui devraient arriver très rapidement), nos premiers contacts avec le système B2 de Profoto nous ont convaincus. Le B2 ne révolutionne pas la donne et il existe déjà des solutions pour embarquer, sur soi, un générateur et des lampes flash plus puissantes qu'un cobra. Mais l'ensemble de Profoto est, comme souvent, d'excellente facture et propose un fonctionnement TTL (Canon / Nikon) souple et qui facilite grandement l'utilisation du matériel en mariage ou en évènementiel.
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation