Arles 2012 - Le jour de la remise du prix Oscar Barnack, nous avons rencontré Stéphane Manara directeur général pour l'Europe de l'Ouest de Leica pour une discussion autour d'Arles bien sûr, mais également les boîtiers M Monochrom, S et X2

Focus Numérique
: Le M Monochrom qui ne photographie qu'en noir & blanc est un pari osé. Quel a été l'accueil des professionnels et de vos clients ? 

Stéphane Manara : Les premiers retours sont vraiment excellents et nous avons déjà énormément de précommandes (le M M devrait être disponible fin juillet). Globalement, le ratio des ventes du M Monochrom devrait représenter 1 modèle Monochrom pour 5 M9 classique, ce qui est une belle performance pour un boîtier que nous n'avons pas encore réellement présenté et que les clients ne peuvent pas encore toucher ! Les personnes sont vraiment enthousiasme à l'idée d'avoir un rendu noir & blanc argentique avec le confort du numérique ! Seul Leica pouvait lancer un tel appareil photo.

Focus Numérique
: Quelle est la clientèle pour ce boîtier ? 

Stéphane Manara : Parmi les premières commandes, nous avons beaucoup de photographes qui travaillent encore en noir & blanc argentique qui décident enfin à passer au numérique, car la technologie lève certaines contraintes comme la gestion des images. Je pense que les photographes apprécient cet appareil qui correspond à leur pratique de la photographie : la vision en noir & blanc pour jouer avec les formes et les contrastes.

Focus Numérique : La remise du prix Oskar Barnack est un moment important du festival d'Arles, des rumeurs circulent pourtant sur l'arrêt de la cérémonie à Arles. Qu'en est-il ?

Stéphane Manara : Il n'y a rien encore de décidé. Ce n'est pas moi qui gère la question. Ce prix est un moment important pour Leica et pour les photographes. C'est un moment très attendu à Arles, car le prix est également  bon tremplin médiatique pour les photographes.

Focus Numérique : Si le prix Oskar Barnack n'est plus remis à Arles, cela remettrait votre participation au festival ?

Stéphane Manara
: Rien n'empêche l'entité Leica France de venir à Arles pour parler photo avec les amoureux de la photo ! Avoir un stand est donc tout à fait envisageable, même si effectivement l'aura n'est pas la même si nous remettons un prix ou pas.

Focus Numérique
: La Photokina approche à grands pas. C'est l'autre évènement photographique de l'année. On peut s'attendre à de belles choses chez Leica ?

Stéphane Manara
: Difficile de répondre à cette question ! Leica joue à domicile et on ne peut pas jouer à domicile sans rien présenter !

Focus Numérique : La série X et notamment le X2, est une approche très intéressante. Le X2 est vraiment abouti, Leica va-t-elle développer ce segment

Stéphane Manara
: Effectivement la série est une belle réussite à la fois technique et commerciale. C'est un segment sur lequel nous allons continuer de travailler, car entre nos compacts et la série M il y a clairement un espace qu'il faut combler. C'est vraiment une gamme pour évoluer en photographie et sortir des modes assistés des compacts et pourquoi pas évoluer plus tard vers la série M.

Focus Numérique
: Il y a un autre segment qui n'est pas encore exploré par Leica en numérique entre la série M et la série S avec les reflex Leica R. Peut on imaginer le retour d'un petit reflex R ?

Stéphane Manara
: Aujourd'hui, le S2 est un succès et a couté beaucoup d'argent en développement et nous devons assoir la série dans le monde photographique. Après, je comprends parfaitement la frustration des clients R, car il y a un vrai différence de prix avec le système S. Mais pour l'instant notre priorité est la gamme S.

Focus Numérique : Comment a réagi Hasselblad à la présentation de la bague d'adaptation pour système S ?

Stéphane Manara : Très bien ! Cela ouvre le parc de boîtier pour Hasselblad et nous ouvre le monde des optiques de notre côté. Chez les pro, le parc optique Hasselblad existe et il est important et cette bague leur permet d'évoluer vers un système plus moderne. C'est une vraie complémentarité.


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation