Arles 2014, MYOP in Arles, exposition off
La décharge / Philippe Guionie.

C'est au 18 de la rue de la Calade que les photographes de l'agence MYOP ont accroché leurs clichés. La vieille et superbe bâtisse (d'anciens bureaux de la mairie) reçoit les visiteurs intrigués par cette exposition Off du festival photo. Abandonnés, les lieux avaient subi les outrages du temps et c'est tant mieux. Les photographes ont pu pleinement les investir en proposant de véritables scénographies dans les différentes pièces. Ici, et contrairement à la plupart des expositions du festival, tout a été pensé pour plonger le visiteur dans l'ambiance. On prendra en pleine face les clichés de Stéphane Lagoutte sur la cité Fleming (Bonneuil-sur-Marne) dont la décrépitude suintante semble sortir des cadres. Au fond, dans une pièce noire, c'est un gardien qui se décharge, par la parole, de toute la pression quotidienne.

Arles 2014, MYOP in Arles, Stephane Lagoutte
Cité Fleming / Stephane Lagoutte.

On se promène dans cette grande maison, on visite. Au détour d'une porte, vous découvrirez les visages des engagés du FN, ceux qui ne sont pas forcément en tête d'affiche. Le travail de France Keyser, tout en finesse, montre la diversité de ces adhérents, du simple compatriote à la recherche de repères aux crânes rasés.

Arles 2014, MYOP in Arles, Les engagés du FN, France Keyser
Les engagés du FN / France Keyser.

On grimpe lentement les larges escaliers en pierre. Des escaliers temporels qui nous ramènent 10 ans en arrière en Crimée avec les grands tirages de Julien Daniel. On grimpe encore pour découvrir les reportages poignants de l'exposition Les Oubliés de nos campagnes, réalisée en partenariat avec le Secours Catholique Caritas France. Les clichés d'Oliver Jobard (Ester et Armando), d'Ulrich Lebeuf (La vallée des oubliés) et du duo formé par Lionel Charrier et Alain Keler (La diagonale du vide) sont de poignants témoignages sur précarité quotidienne dans laquelle vivent de nombreuses personnes dans les zones rurales françaises. Une précarité proche qui fait un bel écho à ces ramasseurs d'ordures masqués photographiés par Philippe Guionie en République du Congo.

Arles 2014, MYOP in Arles, Les oubliés de nos campagnes
« Les Oubliés de nos campagnes » (en partenariat avec le Secours Catholique Caritas France).
Ester et Armando / Olivier Jobard.

Dans l'ambiance plus feutrée d'une pièce d'appartement reconstituée, vous découvrirez également le travail d'Ed Alcock. Un travail lumineux sur la famille et la complicité mère-enfant. Un moment de bonheur et d'amour dans cette période troublée qui fait un bien fou.

Arles 2014, MYOP in Arles, Ed Alcock
Hobbledehoy / Ed Alcock.

On ne ressort pas indemne de cette visite au 18 rue de la Calade. Un parcours sinueux, parfois étroit, parfois lumineux, mais toujours plein d'émotion — l'exposition qu'il ne faut pas rater, et qui n'est présentée que jusqu'au 13 juillet.


MYOP in Arles
Exposition du 7 au 13 juillet
18, rue de la Calade
13200 Arles

> Le site de l'agence MYOP
> Toute l'actualité des Rencontres d'Arles


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation