Banquier français né en 1860, Albert Kahn s’est surtout illustré pour ses actions philanthropes visant à encourager la paix et le respect par la connaissance des autres. De ses campagnes photographiques à travers le monde, il reste un fonds exceptionnel d’une centaine d'heures de films et de 72 000 autochromes dont plus de 23 000 ont aujourd’hui été numérisés et publiés gratuitement sur le site collections.albert-kahn.hauts-de-seine.fr

autochrome albert kahn les archives de la planète

Une famille Serbe près des sources de la Bosna, environs de Sarajevo, Bosnie-Herzégovine. 16 octobre 1912, opérateur Auguste Léon. Collection Les Archives de la Planète / Albert Kahn.

Dès les prémices du cinématographe et de la photographie couleur via le procédé autochrome des frères Lumière, Albert Kahn a compris combien ces nouveaux outils seraient précieux pour immortaliser et diffuser toutes les richesses d’un monde éphémère.

La photographie stéréoscopique, les projections, le cinématographe surtout, voilà ce que je voudrais faire fonctionner en grand afin de fixer une fois pour toutes des aspects, des pratiques et des modes de l'activité humaine dont la disparition fatale n'est plus qu'une question de temps Albert kahn, janvier 1912

autochrome albert kahn les archives de la planèteThéâtre nô : combat entre Benkei et Minamoto Yoshitsune de la pièce Hashi-Benkei, Kyöto, Japon. 30 octobre 1912, opérateur Stéphane Passet. Collection Les Archives de la Planète / Albert Kahn.

Après avoir réalisé lui même de nombreux voyages en 1908 et 1909 au Japon, en Chine, aux Etats-Unis, au Brésil, en Argentine ou en Uruguay dont il rapporta des milliers de photographies stéréoscopiques et de plaques autochromes, il s’entoure d’une dizaine d’opérateurs qui vont permettre de constituer cette impressionnante collection qu’il nomme alors Les Archives de la Planète. De 1909 à 1931, il couvre ainsi une soixantaine de pays du monde et rassemble les 72 000 autochromes et les centaines d’heures de vidéo dont dispose aujourd’hui le musée Albert Kahn de Boulogne-Billancourt.

autochrome les archives de la planète albert kahn

Dix ans auront été nécessaire pour numériser ces archives qui sortent aujourd’hui des salles du musée pour s’offrir au monde entier par le biais du site Internet collections.albert-kahn.hauts-de-seine.fr.
Pour l’heure, « seuls » 23 000 clichés sont disponibles en ligne, mais ils devraient être rejoints très prochainement par le reste de la collection. Ils sont classés par thème – groupes, panorama de villes, commerces, paysages – et s’accompagnent pour chacun d’un texte de présentation avec, entre autres, une légende, la date de prise de vue, le lieu et l’opérateur. Une initiative qui permet de prolonger l’action de partage d’Albert Kahn : après deux mois de mise en ligne, la responsable de la mise en ligne affirme avoir enregistré des connexions depuis l’Australie, l’Alaska ou Tahiti.

> Toute l'actualité
> Suivez en direct l'actualité photo sur la page Facebook de Focus Numérique


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation