Vous nous avez peut-être suivi au mois de juillet, nous nous sommes rendu aux Rencontres d’Arles. Au tout début du festival, il fallait être organisé pour s’y retrouver dans la jungle arlésienne. Il fallait faire un tri dans la multitude des expositions et savoir s’y rendre aisément et sans trop traîner. Pour ma part, j’ai usé deux plans papier et une paire d’espadrilles à force de me perdre dans des petites rues. Mon excellent sens de l’orientation y est peut-être aussi pour quelque chose…

En préparant mon voyage, je suis bien évidemment allé faire un tour sur le site des Rencontres afin d’avoir un aperçu des manifestations. J’avais alors été attiré par un petit logo qui menait vers une page traitant des audio guides mis en place avec la collaboration de SFR, partenaire de l’événement. Et là mon sang n’a fait qu’un tour, une application Iphone avait été spécialement développée pour l’occasion. Elle promettait monts et merveilles, la liste intégrale des expositions, des photographes, la géolocalisation pourvu que vous soyez propriétaire d’un Iphone 3G ou encore mieux 3GS, la gloire, la fortune et les apéros à volonté. Malheureusement, l’application n’était pas encore disponible. Je vérifiais avant mon départ, toujours rien. Pendant mon séjour, rien. J’ai donc été bon pour une semaine d’orientation au plan et à la boussole. Par curiosité, j’ai régulièrement vérifié la disponibilité de cette application sur l’Appstore. Mais SFR semblait ne pas tenir ses promesses, l’application n’étant toujours pas disponible au début du mois d’Août. Un peu dommage, les Rencontres ayant débuté depuis un mois et devant se terminer dans un mois et demi. Et tout d’un coup, boum, voilà l’application qui arrive sans prévenir. C’était tellement inattendu, que sur le site des Rencontres, elle est toujours indiquée comme « prochainement disponible ».

Et bien pour ceux qui ont encore l’intention de se rendre à Arles et qui possède un Iphone, précipitez vous dessus. Pour la modique somme de zéro euro, vous avez en votre possession le guide ultime de l’été arlésien.
La page d’accueil vous donne accès à trois types de classement. Par lieu, artistes et expos. Vous pouvez donc aisément faire votre choix en fonction de ce que vous recherchez.
 
                
       
                                                                              Page d'accueil de l'application.Recherche par lieu.                   


La recherche par lieu peut se faire via la liste, ou directement sur un plan, ou chaque lieu est indiqué par une icône rouge. Un clic sur l’icône vous ramène vers la liste des artistes exposés dans ce lieu. Pratique pour rechercher les expositions situées aux alentours. Cette fonction est encore plus intéressante quand la géolocalisation est activée. Vous savez exactement où vous vous trouvez et ce q’il se passe autour de vous.



Recherche via le plan


Deuxième outil de classement, par artistes. Tous les artistes exposés sont présents et classés par ordre alphabétique. En choisissant un des artistes, on accède à sa fiche personnelle, avec portrait de l’artiste, biographie ultra complète et présentation de l’exposition. Tout comme la biographie, la présentation est très détaillée, de quoi se faire une bonne idée avant d’aller –ou pas- à l’exposition. Afin de faciliter votre organisation, vous pouvez noter la présence de deux boutons « à voir » et « vu ». quand une exposition est vue, il n’y a plus qu’à la cocher pour ne pas risquer d’y retourner. Il est en revanche dommage qu’on ne puisse pas classer les expositions suivant les critères « à voir » et « vu ». cela permettrait de vraiment personnaliser son itinéraire.


                           
                                                          Recherche par artistes                                                                 Page personnelle d'un photographe


Le dernier critère de classement intitulé « expos », regroupe les … expositions. Elles y sont toutes, classées par ordre alphabétique. Il y’a non seulement un texte descriptif mais aussi, pour chaque exposition, un audio guide, comme ceux proposés dans les musées. Une douce voix féminine vous raconte donc l’histoire des photographies présentées, la genèse de l’exposition, des petites anecdotes, ou bien c’est le photographe qui nous parle lui-même de son travail. Un vrai plus pendant la visite de l’exposition. Attention quand même, les audio guides ne sont pas stockés sur le terminal mais téléchargés à chaque fois que l’on souhaite en écouter un. Et comme j’ai pu le constater lors de mon séjour, la 3G n’est pas très bien déployée dans la région. Le téléchargement en EDGE risque donc de prendre un peu de temps…


                               
                      Recherche par expos                                                                 Page présenant une expo



Audioguide de Nan Goldin

Et si vous n’êtes pas rassasié de toutes les images vues dans la journée, une fonction diaporama vous propose une collection de 103 images issues des expositions. Une page pratique vous fournira toutes les informations nécessaires à la préparation de vos visites : horaires, visites guidées, tarifs et parkings.


                                                                                 
                                  

Il est indéniable que cette application est un vrai plus pour le festivalier. De façon ludique, elle permet d’en apprendre plus sur les artistes et leur travail, mais aussi de nous aider dans nos pérégrinations. Il est quand même dommage qu’elle n’est pas été proposée plus tôt, les visiteurs de la semaine d’ouverture professionnelle en aurait raffolé.
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation