Sarah Moon exposition paris

Il est des lieux qui vous hantent depuis votre enfance, et c'est le cas de la Grande Galerie de l'Evolution du Museum à Paris. Tout au long de cet été, Sarah Moon est venue tirer le portrait, au Polaroid d'animaux naturalisés conservés au MNHN, pour y trouver une vérité, la sienne.

Direction les sous-sols de la galerie de l'Évolution. Dans une pièce aux belles dimensions plongée dans une ambiance feutrée où la lumière tamisée presque sépia nous renvoie directement dans l'univers qu'affectionne cette photographe. Un univers onirique où l'étrangeté enveloppe tout, très féminin, fait d'illusion vibrante.
Avec une mise en scène nécessaire à chaque prise de vue, Sarah Moon photographie des animaux que la mort habite, faisant des hasards des clichés d'une grande magie.

À ces tirages sont mêlés, emmêlés, associés des tirages plus anciens, de diverses séries antérieures, pour certains cultes, mais où l'ordre de l'irréel, de la poésie remonte toujours à la surface de cet univers si caractéristique.
L'appareil traduit se que voit la photographie, mais toujours ce filtre d'une certaine dégradation, cet aspect rugueux, où la notion du temps ne semble pas pouvoir imprimer la pellicule.

 Sarah Moon. Alchimies

Une visite qui vous fait perdre pied face à la réalité, hors du temps !

Sarah Moon. Alchimies


Museum d'Histoire Naturelle
Jusqu'au 24 novembre
57 rue Cuvier, 75005 Paris
www.mnhn.fr


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation