Voilà une nouvelle qui pourrait à (long) terme influer sur notre vie de photographes : Adobe a proposé son format de «négatif numérique» DNG à l'Organisation internationale de standardisation (ISO).

L'adoption du DNG comme standard faciliterait sans doute la tâche d'Adobe, mais également des autres développeurs de logiciels d'imagerie, qui doivent actuellement jongler avec une douzaine de formats de données d'images (Canon CR2, Nikon NEF, Olympus ORF, Sony SR2, Panasonic RAW ou Fuji RAF, pour ne citer que les plus répandus), chacun variant en différents sous-formats d'un appareil photo à l'autre.

La création du DNG visait à remplacer cette multitude par un format unique, mais la plupart des constructeurs d'appareils photo n'ont pas suivi : seul le couple Pentax/Samsung le propose sur des reflex (Leica l'utilise également sur son télémétrique M8), et ce sont surtout des nouveaux venus à la photo qui l'utilisent, à l'instar de Ricoh. Les stars du marché, Canon, Nikon ou Sony, le boudent.

Pour le photographe, un des avantages du DNG est, outre sa conservation -- il sera toujours possible de concevoir un logiciel de lecture de DNG, dont les spécifications sont connues, ce qui n'est pas garanti pour les formats fermés --, sa capacité à intégrer les données de développement. Celles-ci sont ordinairement enregistrées dans un second fichier, à côté du fichier Raw, par le logiciel de développement, lorsqu'elles ne sont pas carrément stockées dans une base de données. Le DNG, en intégrant ces données, peut permettre d'améliorer l'interopérabilité des différents programmes et de déplacer des fichiers l'esprit tranquille, sans perdre les réglages qui leurs sont associés.

Ceci étant, même s'il était validé, rien n'obligerait les constructeurs à utiliser ce standard.

Reste maintenant à suivre et attendre les résultats de la procédure de l'ISO. Si tout se passe bien, comme ce fut le cas pour le PDF (également conçu par Adobe) ou les formats Open Document, cela pourrait prendre environ un an ; si de nombreux rebondissement ont lieu, tous les retards sont possibles.

Notons au passage qu'un codec permettant à Windows Vista 32 bits d'afficher un aperçu des fichiers DNG a été publié.

> Le codec DNG pour Windows Vista 32 bits (en anglais)
PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
Adobe veut faire standardiser son format DNG

Contact LES RDV PHOTOS Charte de la vie privée