C'est chose faite. Si Creative Suite 6 proposait une version "cloud" et une bonne vieille version DVD, la prochaine mouture de la suite Adobe ne sera plus accessible que via Creative Cloud (CC), via une souscription annuelle.
Exit donc les versions DVD dont on est propriétaire à vie. Seuls Lightroom, Photoshop Elements et Premiere Elements semblent pouvoir persister encore hors du cloud. 

Adobe Creative Cloud

Pour les autres applications, ce sera donc via le Creative Cloud. Y compris pour les particuliers. Pour profiter de la suite ou de l'un ou l'autre de ses composants on devra s'abonner et payer son écot mensuellement, avec une durée d'engagement de un an au minimum. Les plans tarifaires proposés aux particuliers sont de 61,49 € TTC par mois pour l'abonnement au Creative Cloud (et l'accès à l'intégralité de la suite). On pourra également s'abonner à un outil en particulier (Photoshop, Illustrator, Dreamweaver, In Design, Flash) pour 24,59 € par mois, le tout avec un abonnement annuel. La liste des différents abonnements est disponible sur cette page.

Des rabais sont consentis pour les possesseurs de suites CS3 à CS6. 


Voilà pour les modalités d'accès et les tarifs. Et le premier élément de la nouvelle suite à être dévoilé est Photoshop. Portant désormais le nom de Photoshop CC, cette version "100% cloud" apporte son lot de nouveautés. Les photographes disposeront de nouveaux outils de réduction du flou de bouger, qui ont déjà fait parler d'eux depuis 2011 et qui devraient (enfin) être intégrés à la nouvelle version de Photoshop.



On aura également droit à de nouveaux algorithmes pour piloter le filtre de netteté optimisée, et d'un outil de sur-échantillonnage intelligent censé permettre d'augmenter la taille d'une image sans effet de pixellisation (ce qui intéressera surtout ceux qui font de l'affiche). 



Camera Raw 8 est également de la partie, apportant dans son sillage des outils déjà vus dans la version bêta de Lightroom 5: un correcteur sophistiqué sous forme de pinceau et non plus seulement circulaire, le dégradé radial et l'outil de redressement intelligent des images. Toutes ces nouveautés ont déjà été examinées dans notre prise en main de Lightroom 5 bêta



Les nouveautés principales semblent intéressantes. Reste à voir si elles seront assez percutantes pour convaincre les utilisateurs qui ne l'ont pas encore fait de sauter le pas de l'abonnement au cloud. Si la chose ne semble pas insurmontable pour les clients professionnels, il n'en ira pas forcément de même pour le particulier...

Nous reviendrons plus en profondeur sur les nouveautés de Photoshop CC dès qu'il sera installé sur nos ordinateurs.

Lire également :
> Tous les logiciels testés
Source : Adobe France


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation