Photokina 2016 – En tant que plus important salon au monde consacré à la photo, la photokina est bien entendu le lieu de toutes les annonces. Annonces de nouveaux boîtiers et d'objectifs toujours plus performants, bien entendu, mais aussi d'accessoires divers et notamment de stockage. Si, considérée de façon isolée, chacune se révèle naturellement moins excitante que la nouvelle de l'arrivée sur le marché d'un appareil moyen format Fujifilm, il est néanmoins intéressant de considérer l'ensemble et d'en dégager les tendances actuelles du marché.

Koelnmesse photokina 2016
Entrée sud du parc des expositions de Cologne durant la photokina 2016.

Le goût de la performance

Comme de nombreux domaines de la photographie, le monde des accessoires de stockage est marqué par une prédominance des normes et des chiffres, censés matérialiser dans l'esprit du consommateur les performances d'accessoires paraissant parfois quelque peu abscons. Parallèlement au concours du plus grand nombre de mégapixels auquel nous avons assisté ces dernières années, se jouait ainsi un concours plus discret : celui des classes (2, 4, 6, 8 et 10), des certifications (U1 et U3), des normes (UHS-I et UHS-II), des vitesses théoriques maximales de transfert et des capacités de stockage.

Applications pratiques mises à part, une telle déferlante de chiffres fait du monde des accessoires de stockage un milieu dans lequel les records sont de bon ton. Comme souvent au cours de ces dernières années, c'est SanDisk qui a su tirer encore une fois son épingle du jeu. Au cours de la photokina 2016, la marque — désormais détenue par WD — a en effet présenté le prototype d'une carte SD de 1 To. Non pas pour la commercialiser dans un futur proche, mais dans le but de montrer l'étendue d'un savoir-faire et de préparer l'avenir à moyen terme.

SanDisk Extreme Pro SDXC 1 To
SanDisk Extreme Pro SDXC 1 To.

Étant nous-mêmes, avouons-le, de grands amateurs de chiffres, force est d'admettre que l'évolution au fil des ans des capacités de stockage maximales des cartes SD est édifiante : le record est ainsi fixé à 64 Mo en 2000, pour atteindre 1 Go en 2004, 4 Go en 2006, 64 Go en 2010, 512 Go en 2014 et enfin 1 To en 2016.

La mobilité avant tout

Comme leurs consœurs de plus grande taille, les cartes microSD suivent d'ailleurs le même destin et rassemblent ainsi une partie des nouveaux accessoires de stockage présentés lors de la récente photokina.

La part belle est également faite aux périphériques variés permettant la sauvegarde et le transfert de données, ainsi que leur partage sur les réseaux sociaux, et utilisant un réseau Wi-Fi ou des connecteurs Lightning (voir notre test de la clé USB SanDisk iXpand 32 Go) ou USB-C. Ce dernier standard devrait d'ailleurs, selon Gerry Edwards, directeur marketing SanDisk, représenter environ 25 % du marché d'ici un an.

Gerry Edwards directeur marketing SanDisk
Gerry Edwards, directeur marketing SanDisk.

De nombreux utilisateurs de smartphones capturent, téléchargent et envoient des photos et des vidéos, faisant de la capacité de stockage la principale problématique concernant nos appareils mobiles. D'après une étude menée auprès de nos clients, 34 % des utilisateurs de terminaux Apple et 28 % des utilisateurs de terminaux Android sont directement touchés par ce problème. Gerry Edwards, directeur marketing SanDisk

Priorité est ainsi donnée aux accessoires de stockage utilisés par les terminaux mobiles, tandis que les cartes XQD et CFast, réservées à des utilisations professionnelles, se font bien discrètes. Ce marché est en effet marqué par une évolution relativement lente, notamment parce que le temps de développement des caméras et appareils photo haut de gamme se révèle long.

Jennifer Lee responsable marketing produits Lexar
Jennifer Lee, responsable marketing produits Lexar.

Si nous ne présentons pas de nouveaux produits dans les formats XQD et CFast cette année à la photokina, c'est pour mieux nous concentrer sur la capture de photos et de vidéos au quotidien, c'est-à-dire dans le secteur de la mobilité. Nous couvrons cependant un large éventail d'usages et continuons à développer des produits destinés aux utilisateurs de caméras et d'appareils photo haut de gamme. Jennifer Lee, responsable marketing produits Lexar

Sans réelle surprise, les nouveaux accessoires de stockage présentés à la photokina 2016 concernent donc moins les appareils professionnels que les terminaux mobiles. Cependant, si un phénomène se révèle bel et bien étonnant, voire paradoxal, c'est la désaffection des fabricants de smartphones à l'égard de cette grande fête de la photo.

> Tous nos tests de cartes mémoire
> Tous nos tests de disques durs et NAS
> Toute l'actualité de la photokina 2016
> Toute l'actualité
> Suivez en direct l'actualité photo sur la page Facebook de Focus Numéique
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation