Dans le monde des caméras de cinéma, les gros que sont Sony, RED, Arri, et désormais Canon inondent le marché de produits et d'annonces. Il existe un français, grenoblois, proposant un matériel pointu et original. Il s'agit d'Aaton qui devait lancer sa Penelope Delta dans le courant de 2013.

La Penelope Delta, c'est un capteur CCD Super 35 fait sur mesure par le canadien Dalsa, avec 14 diaph de dynamique, une résolution supérieure au 4K en utilisant un codec Cinema DNG et enregistrant sur des SSD. Elle est dotée d'une visée optique de type reflex (avec un obturateur mécanique à miroir). Une caméra qui était censée pouvoir redonner du grain à l'image, en montant le capteur sur une feuille en titane souple et se déplaçant d'un demi pixel aléatoirement à chaque image pour reproduire le placement aléatoire des grains photosensibles des solutions analogiques. 

Elle devait sortir courant 2013... mais entre le développement et la commercialisation, la société se retrouve en redressement judiciaire. Le gros problème rencontré par la société vient des performances aléatoires du capteur canadien, et à des défauts dans le contrôleur du capteur... résultat la société est incapable de livrer les caméras commandées, et déjà fabriquées. Le redressement judiciaire est la dernière option, permettant à l'entreprise à cours de liquidité de rechercher un repreneur. Une bien triste histoire, qui avait pourtant commencé sous les meilleures auspices.

Aaton penelope delta
Source : Aaton
PARTAGER

Vos réactions sur le forum :
Aaton en redressement judiciaire



Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation