Le ministère de la Culture vient de publier une étude complète sur la profession de photographe en France. Cette étude a été réalisée par le cabinet Ithaque auprès de 3 000 professionnels. En accès libre sur le site du ministère, elle a pour objectif de dresser un état des lieux sur ce métier et d'analyser ses évolutions sur les 15 dernières années.

Étude Le métier de photographe [CE-2015-3], question 8
"Le métier de photographe" [CE-2015-3], étude commandée par le ministère de la Culture, 19 mai 2015.
Question 8 : Secteur(s) dans le(s)quel(s) est exercée l'activité de photographe.

En synthèse, il y aurait 25 000 photographes professionnels en France. Ce nombre d'exerçants est en forte croissance : plus de 37 % au cours des quinze dernières années.

Bien entendu, l'activité est majoritairement exercée en tant qu'indépendant (90%) Une grande majorité des actifs est rattachée au régime des auteurs à travers l'Agessa ou la Maison des Artistes. Pour ce qui est des revenus, 43 % déclarent avoir perçu moins de 15 000 € en 2013 et 31 % entre 15 000 et 30 000 €.

En outre, l'activité de photographe se diversifie. Un photographe est désormais souvent responsable de la production, de la prise de vues et de la post-production. Il se positionne aussi sur plusieurs segments et la photographie d'entreprise arrive en tête. Dans l'ensemble, les photographes ont le sentiment de traverser une crise et sont assez pessimistes sur l'avenir de leur métier. Les perspectives sont d'avantage de diversification et une ouverture vers la vidéo, les POM et la 3D.

Étude Le métier de photographe [CE-2015-3], Répartition des revenus par tranches d'âge
"Le métier de photographe" [CE-2015-3], étude commandée par le ministère de la Culture, 19 mai 2015.
Répartition des revenus par tranches d'âge. Source : Agessa.

Nous vous invitons à lire cette longue étude qui a le mérite d'être très claire.

Et pour résumer en quelques traits...

Photographe pro

  • - toujours plus de concurrence de la part des confrères,
  • - toujours plus de concurrence gratuite,
  • - de moins en moins de contrats,
  • - des difficultés à faire respecter le droit d'auteur,
  • - des revenus à la baisse,
  • - une nécessité de diversification.

Mais un très beau métier créatif de passion !

Pour ceux que cela tente :

> Je veux devenir photographe professionnel
> Devenir photographe : découverte de l'ENSP Arles
> Métier Photographe : quel statut pour quel photographe ?
> Métier Photographe : le cadre Juridique, Fiscal et Social
> Métier Photographe : facturer ses prestations
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation