Les K5 et Kr vont progressivement sortir du catalogue de Pentax, qui les remplace respectivement par les K-50 et K-500. Les deux nouveaux entrants empruntent le gros de leur fiche technique au K-30. Un grand bien... mais également une jolie source de confusion en perspective. En effet, une fois le renouvellement de gamme effectif, les 5 reflex de Pentax auront des caractéristiques très proches.

Pentax K-50 en version blanche
Le K-50 se déclinera en plusieurs coloris, dont le blanc.

La nouvelle entrée de gamme sera donc constituée par le K-500. Par rapport au Kr actuel, le gain est significatif. Le capteur passe de 12,4 à 16 mpix. Vraisemblablement le même que dans le K-30. À la différence que, contrairement au K-30, le K-500 pourra pousser la sensibilité ISO à 51 200 ISO au lieu de 25 600. Au K-30 il empruntera également l'AF, basé sur le SAFOX IXi+ et on retrouvera les 11 collimateurs dont 9 en croix. La visée, limitée à 96% du champ sur le Kr passera à 100% avec un grossissement de 0,92x : le viseur le plus confortable de cette gamme. Enfin la mesure d'exposition fera elle aussi un grand bond en avant, passant d'une mesure TTL sur 16 segments à une mesure TTL sur 77 segments. Soit la même sur les modèles haut de gamme de la marque.

Pentax K-50 vue dessus et dos
Le K-50 : vue de dessus et vue de dos.

La seule grosse différence avec les modèles supérieurs étant à chercher dans l'obturation "limitée" à 1/6000 s (contre 1/8000s sur les haut de gamme). Et surtout dans le fait que le K-500 n'est pas tropicalisé. C'est d'ailleurs la seule différence entre un K-500 et un K-50. 

Plus de 100 déclinaisons colorées seront disponibles pour le K-50.

Exactement comme le K-30, le K-50 compte pas moins de 81 joints d'étanchéité, le protégeant contre la poussière, le sable, l'eau, la neige. Pour le reste on retrouve les mêmes composants que dans le K-500: capteur, AF, mesure d'exposition, sensibilité, rafale et vitesse d'obturation sont strictement identiques. On notera au passage que le K-50 ne laissera pas beaucoup d'oxygène au K-30 similaire au K-50, à l'exception de sa montée en ISO limitée à 25 600. 

Pentax K-500


Les deux nouvelles références seront disponibles en juillet. Le K-500 sera disponible seulement en noir pour 499€ TTC, alors que le K-50 sera décliné en 3 couleurs de base (blanc, noir et rouge) et avec 120 variations de couleurs au total. Le tout pour 699€ TTC.

Pour y voir un peu plus clair dans les gammes Pentax voici un tableau récapitulant les caractéristiques principales des 5 boîtiers au catalogue. Pour le moment les K-5 et K-r restent au catalogue, mais devraient disparaître progressivement. Certainement à mesure de l'écoulement des stocks:

  K-500 (499 euros)
K-50 (699 euros)
K-30 K-5II K-5IIs
Capteur CMOS 16.28 Mpix stabilisé CMOS 16.28 Mpix stabilisé CMOS 16.23 Mpix stabilisé CMOS 16.3 Mpix stabilisé  CMOS 16.3 Mpix stabilisé / sans filtre AA 
 Tropicalisation non oui (81 joints)  oui (81 joints) oui (77 joints)  oui (77 joints)  
 Sensibilité 100 - 51 200 ISO 100 - 51 200 ISO 100 - 25 600 ISO 80 - 51 200 ISO 80 - 51 200 ISO 
 Mise au point SAFOX IXi+ (11 collimateurs) SAFOX IXi+ (11 collimateurs) SAFOX IXi+ (11 collimateurs) SAFOX X+ (11 collimateurs) SAFOX X+ (11 collimateurs) 
Fichiers RAW (12bit - DNG) / JPEG RAW (12bit - DNG) / JPEG RAW (12bit - DNG) / JPEG RAW (14bit - DNG) / JPEG RAW (14bit - DNG) / JPEG 
 Mesure d'expo TTL 77 segments TTL 77 segments TTL 77 segments TTL 77 segments TTL 77 segments 
 Correction d'expo +- 5IL +- 5IL +- 5IL +- 5IL +- 5IL 
 Viseur Pentaprisme 100% Pentaprisme 100% Pentaprisme 100% Pentaprisme 100%  Pentaprisme 100%
 Grossissement 0.92x (avec 50mm 1.4) 0.92x (avec 50mm 1.4) 0.92x (avec 50mm 1.4) 0.92x (avec 50mm 1.4) 0.92x (avec 50mm 1.4) 
 Bracketing auto 3 images 3 images 3 images 3 images 3 images 
 Obturation 1/6000s à 30s 1/6000s à 30s 1/6000s à 30s 1/8000s à 30s 1/8000s à 30s 
 Rafale Rapide: 6ips / Lente: 3ips  Rapide: 6ips / Lente: 3ips Rapide: 6ips / Lente: 3ips Rapide: 7ips / Lente: 1.6ips Rapide: 7ips / Lente: 1.6ips 
 Ecran (taille) 3 pouces 3 pouces  3 pouces 3 pouces 3 pouces
Ecran (déf)  921 000 points 921 000 points 921 000 points 921 000 points 921 000 points
 Vidéo (déf max) Full HD 30p/25p/24p Full HD 30p/25p/24p Full HD 30p/25p/24p Full HD 25p  Full HD 25p  
Vidéo (format)  MPEG-4 AVC/H.264 MPEG-4 AVC/H.264 AVI (M-JPEG) AVI (M-JPEG)  AVI (M-JPEG)
 Son  mono mono mono  mono  mono 
 Batterie D-LI109 (480 vues) ou 4 piles AA (1250 vues) D-LI109 (480 vues) ou 4 piles AA (1250 vues) D-LI109 (480 vues) D‐LI90 (980 vues) D‐LI90 (980 vues) 
 Poids 650g 650g 590g 740g 740g
 Dimensions 96.5 x 129 x 70  mm 96.5 x 129 x 70 mm 96.5 x 128.5 x 71.5 mm 97 x 131 x 73 mm 97 x 131 x 73 mm


Un Q7 (499 euros) dans le segment COI

Parallèmenent aux deux nouveaux reflex Pentax lance également un nouvel hybride.
 Pour son nouveau compact à objectifs interchangeables, Pentax n'a pas fait évoluer la carrosserie et le nouveau Q7 ressemble à s'y méprendre au Q10, lui même peu différent du Q original. Les évolutions sont à chercher à l'intérieur et elles ne sont pas anodines. 

Le capteur prend en effet un peu d'ampleur et le Q7 chausse désormais un imageur de 1/1,7" (celui des compacts experts et notamment le MX-1 de la marque) contre 1/2,3" avec un définition identique de plus de 12 Mpx et bien sûr toujours la stabilisation mécanique par déplacement. Conséquence immédiate, le coefficient mulitplicateur pour les optiques change et passe de 5,62 à 4,55. Concrètement, le zoom livré en kit 5-15 mm équivalent à 28-84 mm sur les deux précédents modèles devient un 23-68 mm sur le Q7 : pas simple de s'y retrouver.


Pentax Q7 face

Premier avis

Le rafraîchissement des gammes reflex est une excellente nouvelle. Les entrées de gamme sont clairement tirées vers le haut, à tel point d'ailleurs qu'elles ne sont qu'à quelques détails des haut de gamme actuels. Définition identique, mesure d'exposition identique, tout comme l'écran et le pentaprisme. Les différences sont à aller chercher dans la vitesse d'obturation plus rapide sur les haut de gamme. Et dans la vidéo, plus étoffée sur les nouvelles entrées de gamme ! Ce qui laisse bien évidemment présager de ce que seront les remplacements des K-5II et K-5IIs. On imagine aisément une arrivée des excellents 24 mpix Sony, peut-être accompagnés d'un nouveau module AF et d'une mesure d'exposition plus moderne. Mais tout ceci n'est que pure présomption.  En attendant le boîtier qui aura la vie la plus dure sera certainement le K-30... difficile à défendre face à un K-50. 

Quant au compact, si on peut là encore saluer le lancement, on regrettera sans doute une proximité trop marquée avec les prédécesseurs. Certes le capteur gagne en taille, et c'est une excellente nouvelle. Mais un peu plus d'audace aurait été bienvenue, ne serait-ce que pour mieux différencier le nouvel entrant des prédécesseurs.
Source : Pentax
PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation