Eizo SX2262W

Découvert fin 2009, l'Eizo SX2262W arrive actuellement dans les bacs. Ce 22 pouces sort de l'ordinaire par la technologie de sa dalle et par sa définition.

L'écran Eizo est l'un des rares équipé :

  • d'une dalle PVA au lieu de TN (les TN ont des problèmes d'homogénéité des couleurs, du fait de leur angle de vision inférieur qui vire très vite au noir),
  • de 1200 pixels de large, au lieu de 1080, et encore souvent 1050,
  • et doté d'un espace de couleurs étendu - d'où cette orientation vers les professionnels de l'image, limités sinon sur les autres écrans au sRGB.

Les utilisateurs du monde Apple apprécieront la présence dessus d'une entrée Display Port, en plus du DVI, et de deux prises USB.

Un autre argument avancé par Eizo demanderait vérification : le fabricant vante sa LUT 12 bits (LUT = Look Up Table = table des couleurs interne, c'est une table de correspondance), et son processeur 16 bits pour les gris. On n'a qu'une envie : les croire ! Comme ça doit être beau des dégradés de gris sur 16 bits réels... Hélas, dès l'instant où nos cartes 3D envoient du 8 bits, ou 10 bits pour ceux équipés de cartes 3D récentes, il ne s'agit dans tous les cas que d'une interpolation interne du moniteur, qui jusqu'à présent ne nous a au final jamais convaincus. Mais peut-être ont-ils trouvé un remède miracle ?

La même dalle, ou similaire, équipe déjà un écran HP et un Lenovo

En réalité, cette superbe dalle PVA ne nous est pas complètement étrangère. Nous l'avons déjà essayée,

  • en version 1680 x 1050 pixels sur le précédent HP LP2275w (400 euros actuellement...)
  • en version 1920 x 1200 pixels sur le Lenovo ThinkVision L220x (lancé début 2009, lui n'est plus disponible aujourd'hui).

L'écran HP dispose donc d'une définition plus réduite. En revanche, il est lui aussi monté sur un pied réglable en hauteur, il dispose lui aussi de Display Port, de DVI et de deux prises USB. Passé sous nos outils de tests, il s'était révélé très réactif, assez doué côté homogénéité visuelle, mais pas très contrastée de base - soit avec des réglages du type courants (200 cd/m² dans le blanc). En revanche, une calibration sur un blanc à 100 cd/m² avait permis d'obtenir un noir à 0,14 cd/m² - on n'est pas aux 1000:1 promis en contraste, mais ce 764:1 est déjà très honorable ! Le Lonovo faisait même encore mieux - 882:1 à 100 cd/m² dans le blanc. Or c'est probablement exactement la même dalle qu'on retrouve chez Eizo. Samsung, le fabricant des dalles PVA, ne dispose que d'une gamme très réduite de dalles de cette technologie, et à ce format.

Bref, cette dalle est bonne, bien taillée pour les pros de l'image, mais... comment se justifie l'écart de prix entre l'écran HP et l'Eizo, s'ils sont à ce point proches ? Ca fait chère payée la montée en définition et l'avantage très théorique de l'interpolation des couleurs. Et quitte à vouloir absolument une définition HDTV 1080, d'autres moniteurs, tel le Dell U2410, sont eux aussi Display Port + ajustable en hauteur + gamut étendu. Et moins chers...

PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation