Photokina 2008 : Les modules GPS fleurissent un peu partout sur les stands de la Photokina. Outre le Nikon D90 présenté avec son module GPS (le GPS GP-1 dont nous ignorons toujours le prix...) et le Nikon P6000 qui intègre une puce GPS, les solutions pour géolocaliser les images se multiplient.

Sony GPS CS1
Sony présente toujours son GPS de poche le CS1 pour taguer les images sur un ordinateur.

Du côté de Sony, on présente toujours le module externe GPS-CS1 qui demande une synchronisation des fichiers sur un ordinateur. Certains bruits courent à la Photokina, que Sony proposerait prochainement une nouvelle solution. Il faudra sans doute patienter jusqu'à la prochaine PMA 2009 pour la découvrir.
Un autre constructeur, General Electric, devrait proposer au début de l'année 2009, le E1050, véritable concentré des technologies actuelles (zoom optique 5x, grand-angle 28 mm, écran 3 pouces tactile, vidéo HD, sortie HDMI, stabilisation, fonction panorama...) et doté d'une puce GPS. Il faudra toutefois passer par un ordinateur pour synchroniser les métadonnées et les images.


Le GE E1050 dispose d'une sortie HDMI sur le boîtier.

D'autres "petits" fabricants proposent également des solutions GPS pour les reflex numériques. Ainsi, JOBO lance le photoGPS, un module de géolocalisation qui se fixe sur la griffe flash des appareils, mais il peut également se loger dans un sac photo ou une poche. La synchronisation des métadonnées et des images s'effectue en effet sur un ordinateur et les clichés ne sont pas géotaguer à la volée. Pour l'instant le logiciel est disponible pour Windows et une version Mac devrait débarquer en début d'année. Le prix ? 149 euros environ.

Jobo PhotoGPS
Le GPS photo selon JOBO.

 

Le Taïwanais ATP, propose une solution équivalente, mais plus pratique et plus rapide puisqu'elle ne nécessite pas l'utilisation d'un ordinateur pour synchroniser les données. En effet, si le système Photo Finder se composer bien d'un récepteur GPS qu'il faut accrocher à son sac photo, il est accompagner d'un lecteur de cartes qui officie comme un ordinateur et qui s'occupe de synchroniser les métadonnées et donc de géolocaliser les images. Petit "hic", Photo Finder ne fonctionne qu'avec des images JPeg, les différents formats Raw ne sont pas pris en compte.



Le module GPS du système Photo Finder d'ATP.


Le lecteur de cartes ATP pour taguer rapidement ses images.

Pour l'instant Photo Finder n'est pas distribué en France, il faut donc l'acheter directement sur Internet.
Autres solutions, plus ou moins élégantes, pour géolocaliser ses images : Foolography. Cette micro structure s'est fait remarquée à la Photokina avec un module GPS qui vient directement se greffer sur le port télécommande (10 broches) des reflex haut de gamme Nikon.

Foolography    Foolography2

 

La solution GPS se décline en deux versions. La première (image gauche) est un module Bluetooth (199 euros) qui se connecte directement sur le port du Nikon et qui  communique avec un récepteur GPS (non livré) situé à proximité (sac photo, poche). La seconde version, plus classique, est un module GPS (170 euros) qui se relie, via un câble, sur le même connecteur.
Les images sont directement géolocalisées lors de leur enregistrement et aucune synchronisation n'est requise.

PARTAGER


Contact Vie privée, Cookies Conditions Générales d'Utilisation